RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Hainaut

Mons -Borinage : la FGTB a mené des actions pour appeler à la mobilisation pour la manifestation nationale du 20 juin à Bruxelles

(Illustration) Des actions de sensibilisation de la population ont notamment été organisées au niveau de ronds-points sur l’axiale boraine à Quaregnon et dans le zoning de Cuesmes.

Une montgolfière aux couleurs de la FGTB a pris son envol lundi vers 6h40 du matin à l’aérodrome de Saint-Ghislain : l’objectif de l’action symbolique du syndicat était d’appeler à la manifestation nationale en front commun du 20 juin à Bruxelles. La montgolfière rouge a ensuite survolé la région boraine pendant une heure.

La FGTB a mené d’autres actions dans le courant de la journée de lundi dans la région de Mons-Borinage. Les militants ont notamment organisé des assemblées et des distributions de tracts dans des entreprises. Des actions de sensibilisation de la population ont également été organisées au niveau de ronds-points sur l’axiale boraine à Quaregnon et dans le zoning de Cuesmes. Les syndicats entendent appeler, dans le cadre de la manifestation du 20 juin, "le gouvernement à prendre des mesures durables pour faire face à la flambée des prix mais aussi pour défendre les libertés syndicales", a indiqué la FGTB dans un communiqué. "Depuis toujours, la FGTB met le paquet sur la défense du pouvoir d’achat", souligne le syndicat. "Aujourd’hui la situation est extrêmement grave avec l’augmentation des coûts de l’énergie. De plus en plus de travailleurs avec et sans emploi se retrouvent dans une très grande précarité. Parallèlement à cette catastrophe sociale, les militants d’organisations syndicales sont de plus en plus attaqués au niveau judiciaire. C’est dans ce cadre que la FGTB a mis sur pied un plan d’actions pour mettre la pression sur les employeurs et sur le gouvernement afin d’obtenir des réponses claires sur ces deux thématiques."
 

Sur le même sujet

Grèves dans le secteur aérien : "Toute personne ayant un billet a droit à un autre vol ou au remboursement" assure la secrétaire d’Etat De Bleeker

Articles recommandés pour vous