RTBFPasser au contenu
Rechercher

Mons : IDEA stoppe le projet de forage de deux puits géothermiques près du CHU Ambroise Paré

Idea suspend le projet de forage de deux puits géothermiques dans le parc du boulevard Kennedy à Mons
28 avr. 2021 à 11:45 - mise à jour 28 avr. 2021 à 11:45Temps de lecture2 min
Par Vincent Clérin

Après concertation avec le Ministre wallon de l’Energie, Philippe Henry (Ecolo), IDEA (L'Intercommunale de Développement Economique du Cœur du Hainaut) indique avoir pris la décision de stopper le projet de forage d’un doublet géothermique au centre de Mons. La raison invoquée : "Le projet rencontre en effet de nombreux freins tant juridiques que techniques, ce qui rend impossible le respect les délais imposés par la programmation Feder 2014-2020".  (Le rôle du Fonds européen de développement régional (FEDER) est de renforcer la cohésion économique et sociale dans l'Union Européenne en corrigeant les déséquilibres entre ses régions ndlr).

Ce projet, porté par l’Intercommunale IDEA avec l’appui scientifique de l’UMONS, visait à implanter un réseau de chaleur au sein du quartier de l’hôpital Ambroise Paré à Mons. "L’objectif était d’alimenter ce dernier ainsi que d’autres institutions au départ de cette énergie propre, locale et durable" précise le communiqué de l’IDEA, "Retenu dans le cadre de la programmation Feder 2014-2020, le projet se devait d’être terminé d’ici juin 2023 afin de respecter les impositions européennes en la matière. Dans le cadre de la mise en œuvre de cet ambitieux projet, de nombreux freins ont été rencontrés portant à la fois sur des questions juridiques complexes relatives notamment à la question des aides d’état ou bien encore à une prolongation des délais de livraison des tubages en acier suite à la crise sanitaire, …".

L’Intercommunale précise toutefois que ces freins "ne remettent pas en cause la pertinence et la nécessité du développement de la géothermie en Cœur de Hainaut".   

Des riverains pas ravis 

Dès l'introduction de ce projet de géothermie au cœur de Mons, de nombreuses voix s'étaient fait entendre pour remettre en cause sa pertinence d'abord:  ces détracteurs  dénonçaient  les impressionnants travaux de forage ininterrompus qu'ils devraient endurer durant de longs mois (six à neuf).  Des riverains s'inquiétaient également  des possibles conséquences d'une telle implantation dans leur vie quotidienne.

IDEA reste convaincue de la pertinence de l'outil géothermique

"Nous sommes convaincus du potentiel gigantesque de la géothermie à l’échelle du Cœur du Hainaut et du rôle que cette énergie locale, propre et durable peut jouer en matière de défis énergétique et climatique". souligne Jacques Gobert, le Président d’IDEA.  "Nous mettrons tout en œuvre pour dégager au cours des prochains mois, en collaboration avec le Cabinet du Ministre wallon de l’énergie, des solutions permettant de définir le déploiement de la géothermie. IDEA sera attentive à la sensibilité citoyenne et aux remarques émises par les riverains quant au déploiement de cette ressource et à une future localisation.

Pour Philippe Henry, le Ministre wallon de l’Energie, "si le projet Feder mené par IDEA est stoppé, le soutien aux énergies renouvelables, quelles que soient leur forme, reste une priorité" indique le communiqué de l'IDEA qui poursuit en précisant que dans le cas de la géothermie, Philippe Henry "encourage la recherche d’une approche permettant d’atténuer les risques techniques et de soutenir le risque économique inhérent à ce type de technologies, nécessaires à la transition énergétique".

Articles recommandés pour vous