Actualités locales

Mons : une gestion des colis plus rentable et plus écologique

© Belga

Dans le contexte actuel de l’explosion des prix de l’énergie, chaque économie est bonne à prendre. Surtout si, au passage, on fait un geste pour la planète ! Exemple d’initiative éco-responsable : arrêter de se faire livrer des colis directement chez soi, et se bouger un peu les fesses pour aller le chercher à un point de collecte. A ce propos, la ville de Mons annonce être devenue une écozone. Explications !

Dans une éco-zone, le nombre de distributeurs de colis augmente en centre-ville. Si vous circulez à Mons, ouvrez l’œil ; vous verrez à plusieurs endroits de grandes armoires blanches avec le sigle B-Post (Place de la Grande Pêcherie, rue du Rivage, rue des Sars, rue des Caches et esplanade Anne Charlotte de Lorraine). C’est là que vous pouvez désormais recevoir vos colis : 7 jours sur 7, 24h sur 24, sans assistance. Cela fonctionne avec une application de B-Post et le Bluetooth. On s’identifie, l’armoire s’ouvre et hop, le colis est là.

En quoi est-ce plus écologique ? Via ce système, la Poste limite le nombre kilomètres et ses émissions CO². Le facteur dépose ou récupère plus de colis au même endroit. Et l’engagement, dans les éco-zones, c’est d’assurer un transport durable : à bord de véhicules électriques, ou, bientôt, grâce aux vélos cargos.

A Mons, si l’on tient compte des nouveaux distributeurs et les points de retrait B-Post (il y en a de nouveaux aussi), il faut parcourir maximum 400 m pour récupérer un colis.

En Belgique, la ville de Mons n’est pas la seule "écozone". Malines est devenue une ville "pilote" en la matière, dès 2020. Namur et Louvain ont suivi.
 

Recevez chaque semaine un condensé des événements culturels et touristiques de votre région

Recevez chaque semaine un condensé des événements culturels et touristiques de votre région. Attention, pour recevoir cette newsletter personnalisée, veillez bien à renseigner votre code postal dans votre profil.

Articles recommandés pour vous