Jupiler Pro League

Montanier sur Vojvoda et l'Atalanta : "Les rumeurs, c'est comme les lapins : il faut les laisser courir"

Philippe Montanier

© YORICK JANSENS - BELGA

18 août 2020 à 06:03Temps de lecture1 min
Par Giovanni Zidda

Six sur six. L’aventure de Philippe Montanier sur le banc du Standard a très bien débuté avec deux victoires lors des deux journées de Pro League. Menés au score par Waasland-Beveren lundi soir, les Rouches ont su faire preuve de caractère pour tourner la rencontre à leur avantage. La satisfaction était évidemment présente du côté du coach du Standard qui a réagi après le match au micro d’Eleven.

"Il y a de la satisfaction d’une part pour avoir vu la réaction immédiate de l’équipe après le but du 0-1 et aussi pour être parvenu à s’imposer. Certes, on aurait pu ne pas prendre de but évitable mais notre adversaire est très performant dans les attaques rapides. On savait que c’était une équipe difficile à aborder, que ce serait un match difficile et on n’a pas été déçu. Je trouvais qu’on maîtrisait le match et on sentait que ça allait venir en deuxième mi-temps. On a été surpris par un contre mais il ne fallait pas baisser les bras. Les joueurs ne l’ont pas fait et je les félicite. Ils ont montré du caractère."

Montanier a ensuite parlé de Mehdi Carcela qui est resté assis sur le banc pour la deuxième fois de suite. Une situation qui n’est pas inquiétante selon lui. "Mehdi est un petit peu en dessous en ce moment mais rassurez-vous on compte sur lui et il va nous aider."

Autre sujet de discussion : les négociations qui pourraient mener à un départ de Mergim Vojvoda pour l’Atalanta. L’international kosovar a annoncé qu’il avait un accord avec le club italien mais les dirigeants liégeois ne sont pas encore parvenus à se mettre d’accord avec ceux de "La Dea". En attendant des nouvelles, Montanier botte en touche. "En période de mercato, il y a beaucoup de rumeurs. J’ai un collègue espagnol qui avait une bonne formule qui disait : "Les rumeurs c’est comme les lapins, il faut les laisser courir". Je rappelle que l’accord doit être tripartite. Pour l’instant, moi je compte dessus, il a encore fait un très bon match aujourd’hui. C’est vraiment un pion essentiel et je sais que le club fera tout pour le garder."

Articles recommandés pour vous