RTBFPasser au contenu
Rechercher

Montgomery, haut lieu de la ségrégation en Alabama, élit le premier maire noir de ses 200 ans d'histoire

Montgomery, haut lieu de la ségrégation en Alabama, élit son premier maire noir depuis 200 ans
02 oct. 2019 à 21:32 - mise à jour 09 oct. 2019 à 09:31Temps de lecture1 min
Par AFP

Un maire noir aux Etats-Unis, ce n'est pas une première. Mais dans la "jeune" ville de Montgomery, fondée il y a tout juste 200 ans, et haut lieu de la ségrégation en Alabama, c'est un symbole important.

Mongormery, c'était la première capitale des États confédérés d'Amérique en 1861, c'est aussi la ville où le révérend Martin Luther King Jr. a planifié le boycott des bus, après l'arrestation de Rosa Parks, qui avait refusé de céder sa place à un blanc, alors que la réglementation en vigueur leur réservait les places à l'avant.

Et bien que 60% de sa population soit afro-américaine, la Ville n'avait jamais eu que des maires blancs jusqu'ici.

Steven Reed, juge de probation, aurait été élu avec 67% des voix, selon le New York Times, devant David Woods, un propriétaire blanc de station de télévision. 

"Cette élection n'a jamais été à propos de moi", a déclaré M. Reed à la foule, acclamant son nom dans une salle comble après la victoire de mardi soir. "Cette élection n'a jamais été que pour mes idées. Ca a été pouur tous les espoirs et les rêves que nous avons en tant qu'individus et collectivement dans cette ville. "

L'élection de M. Reed "enverra à tout le pays le message que Montgomery avance de manière positive", a déclaré le révérend Edward J. Nettles, éminent pasteur de la ville d'environ 200 000 habitants.

 

Sur le même sujet

Il y a 68 ans, une décision de la Cour Suprême amorçait la fin de la ségrégation raciale aux Etats-Unis

Matin Première