RTBFPasser au contenu

Monde

Mort d'une journaliste palestinienne : des violences éclatent lors de la sortie du cercueil de l'hôpital

Mort d'une journaliste palestinienne : des violences éclatent lors de la sortie du cercueil de l'hôpital
13 mai 2022 à 11:22 - mise à jour 13 mai 2022 à 12:341 min
Par Victor de Thier avec AFP

Des violences ont éclaté vendredi dans l'enceinte d'un hôpital à Jérusalem à la sortie du cercueil de la journaliste palestinienne-américaine d'Al Jazeera, Shireen Abu Akleh. Les forces israéliennes ont fait irruption dans l'enceinte de l'hôpital Saint-Joseph à Jérusalem-Est, secteur palestinien de la ville occupé et annexé par l'État hébreu et a dispersé une foule brandissant des drapeaux palestiniens, selon des journalistes de l'AFP sur place et des médias locaux.

Des images retransmises par des télévisions locales montrent le cercueil de la reporter de la télévision du Qatar Al Jazeera, tuée mercredi lors d'un raid israélien en Cisjordanie occupée, manquer de tomber au sol alors que des policiers israéliens dispersent la foule.

Le cercueil de Shireen Abu Akleh a finalement été transporté vers la Vieille Ville où est célébrée une messe dans une église, avant l'inhumation dans un cimetière à proximité.

AFP or licensors

L'enquête préliminaire piétine

L'armée israélienne a indiqué vendredi qu'il n'était pas possible de déterminer dans l'immédiat l'origine du tir ayant tué mercredi la journaliste, lors d'un raid israélien en Cisjordanie, d'après les résultats préliminaires de son enquête.

"La conclusion du rapport préliminaire est qu'il n'est pas possible de déterminer la source du tir qui a touché et tué la reporter", a déclaré l'armée dans un communiqué, notant qu'il pouvait être d'origine palestinienne ou israélienne. Selon l'armée. l'enquête montre qu'il y a deux possibilités pour l'origine du tir l'ayant tuée.

La première option est celle d'un "tir nourri d'hommes armés palestiniens (en direction des forces militaires israéliennes), alors que des centaines de balles ont été tirées depuis plusieurs endroits", a estimé cette source.

"L'autre option est que pendant la fusillade, l'un des soldats (israélien) a tiré quelques balles depuis une jeep à l'aide d'une lunette télescopique vers un terroriste qui tirait sur son véhicule", a indiqué l'armée, pour qui il est "possible que la journaliste qui se tenait près du terroriste (...) ait été touchée".

Sur le même sujet : extrait du JT du 11/05/2022

Sur le même sujet

13 mai 2022 à 05:25
4 min
12 mai 2022 à 18:17
1 min

Articles recommandés pour vous