Monde Amérique du Nord

Mort du basketteur Kobe Bryant en 2020 : le jury condamne des secouristes à payer 31 millions de dollars pour avoir pris des photos du crash

© AFP or licensors

25 août 2022 à 06:18Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Marine Lambrecht

Un jury a condamné mercredi le comté de Los Angeles à payer 31 millions de dollars de dommages-intérêts en raison de photos prises par des secouristes sur le site du crash d’hélicoptère qui avait tué Kobe Bryant.

Des agents du bureau du shérif ainsi que des pompiers dépêchés sur le lieu de l’accident en janvier 2020 avaient pris des clichés sur place, y compris des photos des restes déchiquetés de Kobe Bryant et de sa fille de 13 ans, Gianna, également décédée dans le drame.

Le procès tenu au civil à Los Angeles a exposé comment certains membres des premiers secours avaient montré ces photos à des personnalités extérieures à l’affaire, notamment à un barman. Un agent du bureau du shérif les avait également envoyées à un ami pendant que les deux jouaient à des jeux vidéo.

Du côté de la défense, le comté de Los Angeles a argué que les images n’étaient jamais devenues publiques et que ses hauts responsables avaient fait preuve de promptitude pour les effacer des appareils électroniques des agents.

Mais lors des deux semaines de procès, Vanessa Bryant, la veuve de la superstar du basket, et Chris Chester, dont l’épouse et la fille sont également décédées dans le crash, ont raconté leur peur constante que les images soient dévoilées un jour au grand public sur internet.

Les deux plaignants, qui faisaient état de dommages émotionnels et dont les plaintes ont été fusionnées, avaient engagé des poursuites.

Le comté a été condamné mercredi à verser 16 millions de dollars à Vanessa Bryant et 15 millions à Chris Chester.

 

Archives JT 2020: disparition kobe Bryant

Sur le même sujet

Un maillot de Kobe Bryant devient le plus cher de tous les temps, il a été vendu pour 3 millions d'euros

Articles recommandés pour vous