RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Flandre

Mort du petit Dean Verberckmoes : la compagne du suspect interpellée, le lieu des poursuites encore à déterminer

Mort d un enfant de 4 ans. Il serait tué par un récidiviste

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

17 janv. 2022 à 21:46 - mise à jour 18 janv. 2022 à 14:31Temps de lecture4 min
Par Africa Gordillo, Anthony Roberfroid avec Agences

L’enfant de quatre ans porté disparu, Dean Verberckmoes, a été retrouvé sans vie dans la province de Zélande aux Pays-Bas, ont confirmé la police néerlandaise et le parquet de Flandre orientale lundi soir.

Le corps de l’enfant a été retrouvé vers 22 heures ce lundi dans le village de Vrouwenpolder. Une scène de crime potentielle avait été repérée au cours de l’enquête, selon la police néerlandaise. "L’équipe des détectives avec le soutien de plusieurs agents a procédé à des fouilles dans les environs de Vrouwenpolder. Un hélicoptère de la police a aussi été affrété pour dégager une meilleure image de l’environnement. Vers 22h00, ils ont découvert le corps sans vie d’un enfant", a expliqué la police néerlandaise.

Un médecin légiste va examiner le corps de la victime pour déterminer les causes du décès et toutes autres traces seront aussi analysées par le laboratoire. La mère de la victime a été informée du décès et elle est assistée par le service d’aide aux victimes.

Interpellé aux Pays-Bas

Selon le parquet de Flandre orientale et la police néerlandaise, un trentenaire qui était porté disparu avec cet enfant, Dave De Kock, a été interpellé aux Pays-Bas dans la journée de lundi. Il sera à nouveau entendu, a confirmé le parquet qui ne fournit pas d’autre détail.

Dimanche, il était déjà établi que Dave De Kock et Dean Verberckmoes se trouvaient aux Pays-Bas, selon la police du pays. "Dès que la police locale a reçu l’information de la Belgique que l’homme de 34 ans et un garçon de 4 ans se trouvaient peut-être aux Pays-Bas, la police sous la direction de l’officier de justice de Breda a entamé une enquête. Une large équipe de détectives a directement commencé ses recherches pour le duo porté disparu. Des techniques spéciales d’investigation ont été utilisées, de même que le visionnage d’images de caméra, et l’analyse des traces. Un hélicoptère de la police a aussi été associé à l’enquête", a encore décrit la police néerlandaise.

Des antécédents judiciaires

Dave De Kock a été appréhendé vers 14h15 lundi sur base d’un signalement d’une situation suspecte. L’audition du suspect n’a pas permis de déterminer où se trouvait l’enfant et une alerte pour disparition d’enfant a été diffusée. Les détectives ne peuvent pas encore confirmer si Dave De Kock a fait des aveux ou les a menés au corps.

Le suspect sera vraisemblablement accusé de l’enlèvement et du meurtre de Dean Verberckmoes. Il sera à nouveau interrogé aux Pays-Bas et la justice belge demandera ensuite sa remise via un mandat d’arrêt européen.

En 2010, Dave De Kock avait déjà été condamné à une peine de 10 ans de prison pour la mort en 2008 d'un petit garçon de 2 ans de Ravels, localité frontalière avec les Pays-Bas. Il avait purgé l'intégralité de sa peine pour ces faits, de sorte qu'après sa libération en 2018 plus aucune mesure judiciaire ne lui était imposable.

Lors de son incarcération à la prison de Tilburg (Pays-Bas), il avait été demandé que De Kock soit placé en institution psychiatrique, une recommandation qui n'avait pas pu être suivie faute de places.

La justice avait alors décidé de le placer dans une autre prison, celle de Ruiselede en Belgique, où il avait suivi un programme pour se défaire de son assuétude aux drogues, selon le ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne.

Sa compagne interpellée également

La compagne de Dave De Kock, a été interpellée, rapportent plusieurs médias mardi. L'information a été confirmée à l'agence Belga de bonne source.

La police a procédé à l'interpellation de la compagne du trentenaire lors d'une perquisition menée dans la nuit de lundi à mardi dans l'immeuble que le couple occupait à Saint-Gilles-Waes. Le suspect de 34 ans avait déjà gardé l'enfant à son domicile par le passé.

L'enfant ainsi que Dean Verberckmoes ont été vus pour la dernière fois le mercredi 12 janvier à 10h30 à Saint-Nicolas. Le corps de l'enfant a été retrouvé lundi soir vers 22h00 dans le village de Vrouwenpolder, en Zélande néerlandaise.

Les charges retenues contre la compagne, d'origine néerlandaise, de Dave De Kock ne sont pas encore connues. Elle devrait comparaître devant le juge d'instruction ce mardi.

Selon la mère de Dean, la compagne de M. De Kock aurait menti pour protéger ce dernier, rapporte le quotidien Het Nieuwsblad. "Elle n'a pas dit à la mère du petit Dean la semaine dernière que M. De Kock était parti avec le garçon. Elle a affirmé que l'enfant était toujours avec elle. Ce n'est que samedi qu'elle a avoué que M. De Kock avait emmené Dean. Lorsqu'une enquête a été lancée après la disparition de Dave De Kock le week-end dernier, elle n'a pas su expliquer quels vêtements il portait lorsqu'il est parti. Ce qu'elle a finalement détaillé par après. Cela n'a pas été mentionné dans le rapport d'enquête", a expliqué la mère au quotidien. Elle a ajouté que la compagne de Dave De Kock souhaitait le protéger afin qu'il ne retourne pas en prison.

Le parquet de Flandre orientale n'a pas souhaité confirmer ces informations. Le juge d'instruction de Termonde, en charge de l'affaire, a annoncé qu'aucune information ne serait communiquée dans l'intérêt de l'enquête.

Les parquets belge et néerlandais se consultent pour fixer où le suspect sera poursuivi

Les parquets belge et néerlandais ont prévu de se réunir ce mardi afin de déterminer où le suspect Dave De Kock sera poursuivi, a indiqué le ministère public de Zélande-Brabant occidental.

De son côté, le parquet de Flandre orientale, qui enquêtait sur la disparition de l'enfant, a annoncé la tenue prochaine d'une conférence de presse et n'a pas souhaité livrer d'autres commentaires.

Sur le même sujet

Mort du petit Dean en Flandre : la compagne de Dave De Kock reste en détention

Belgique

Mort du petit Dean : Dave De Kock sera présenté au juge d'instruction mercredi

Belgique

Articles recommandés pour vous