Monde

Moscou considère qu'il est possible de prolonger la présence russe sur l'ISS jusqu'en 2028

© Mai - Getty Images

23 oct. 2022 à 10:36Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Anthony Roberfroid

La Russie considère qu'il lui sera possible de continuer à participer aux missions de la station spatiale internationale (ISS) jusqu'en 2028, selon une déclaration dimanche du ministre russe de l'Industrie et du Commerce, Denis Manturov, rapportée par l'agence de presse étatique Tass. D'ici là, la Russie estime qu'elle aura déployé sa propre station spatiale.

"Il n'y a aucun problème technique insurmontable qui empêcherait de prolonger les opérations du segment russe de l'ISS au-delà de 2024", a confirmé Denis Manturov. Selon le ministre, l'agence spatiale russe a effectué des recherches afin de confirmer la faisabilité technique d'une prolongation des modules et de l'équipement russe au-delà de 2024.

Début octobre, un responsable de l'agence spatiale russe Roscosmos avait dit "espérer" que Moscou continue de participer à la Station spatiale internationale (ISS) après 2024, malgré des déclarations ayant provoqué des inquiétudes cet été sur un possible retrait rapide de la Russie après cette date.

Les partenaires internationaux gérant l'ISS - agences spatiales américaine et russe, mais aussi européenne, canadienne et japonaise - ne sont pour le moment engagés que jusqu'en 2024. La Nasa a déjà annoncé vouloir continuer à piloter l'ISS jusqu'en 2030.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous