Moteurs

Moto-cross : Le rêve de Chiara D'Addario...

Chiara D'Addario et Fred Fiorentino, Coach Belgian Motorcycle Academy

© Tous droits réservés

Temps de lecture
Par Pierre Robert

Originaire de la région bruxelloise, Chiara D'Addario n'a que treize ans lorsqu'elle découvre le super-moto, un mix route et terre. En 2017 et 2018, elle participe au Superbiker de Mettet dans la catégorie junior. Ensuite, tout s'enchaîne, très vite.

Un an plus tard, sa carrière commence avec le championnat mini-motard où elle se classe à une encourageante quatrième place. Parallèlement, Chiara poursuit ses études. Après ses études primaires, elle se dirige vers des études de puéricultrices puis bifurque vers l'hôtellerie, en section néerlandophone.

Inscrite à la sélection de la Belgian Motorcycle Academy, la jeune bruxelloise est retenue. Son caractère et sa personnalité séduisent le jury dont faire partie, Fred Fiorentino, coach à la BMA. Il est sous le charme :" C'est quelqu'un qui écoute énormément. Elle s'applique. Elle est volontaire. Elle met en pratique directement ce qu'on lui demande." 

Seule fille au milieu des garçons, Chiara ne se laisse pas impressionner :" En course, c'est chacun pour soi. Les garçons ne sont pas galants sur la piste. Je ne me laisse pas faire, je réagis et ils sont surpris. On ne se fait pas de cadeau mais une fois la ligne d'arrivée franchie, ils sont vraiment sympas avec moi." 

Alors que ses copines préfèrent le shopping, elle s'adonne à sa passion sans retenue. Les progrès témoignent d'un réel potentiel mais Fred Fiorentino tempère :" Certainement, elle a du potentiel mais il faut qu'elle ait davantage confiance en elle. Ce sont tous des bébés (sic). Ils sont à l'Académie. Pour trouver le futur Barry, il y a encore des manches à mettre (re-sic), il y a encore du travail.

De par ses origines italiennes, Chiara est fan d'Antonio Cairoli, champion du monde à neuf reprises en moto-cross et de Valentino Rossi en MotoGP. Son modèle féminin est...Kiara Fontanesi, championne du monde FIM à six reprises.

A 16 ans, elle sait que le chemin vers les sommets est encore long, très long. Pour l'instant, elle s'est fixée des objectifs mais sans se mettre de pression particulière :" En Belgique, j'aimerai faire le championnat en super-moto avec les débutants. Etre dans le Top 10 entre les garçons, ce serait génial. En moto-cross, je commencerai par le championnat d'Europe et ensuite pourquoi pas participer au championnat du monde."

Lorsque l'on évoque son rêve ultime, des étoiles brillent dans ses yeux et elle avoue du haut de son mètre cinquante-quatre :" Etre championne du monde de moto-cross...je pense que ce serait possible...je pense oui !"

C'est évidemment tout ce qu'on lui souhaite...

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous