Moteurs MotoGP

Moto GP eSport Championship : Une finale de haute voltige !

Moto GP Esports Final Round

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

La perspective de ce dernier rendez-vous annonce une bataille pour le titre disputée jusqu'au dernier tour de la saison.
Avec cinq pilotes en lice pour la couronne mondiale, jamais les Global Series ne nous avaient mis face à une situation aussi ouverte.
Après huit Grand Prix complétés, place aux épreuves de l'Argentine et de l'Indonésie, deux tracés relevés et inédits.
En jetant un coup d'œil à la hiérarchie, nous sommes en droit d'attendre un dénouement unique à la situation actuelle.
Pour être sacré, ils devront donner sur la piste, jouer des coudes et surtout, éviter les embûches du départ. 
Ce moment si important qui a déjà coûté très cher à certains cette saison.

En tête du classement, Adrian Montenegro (93 pts), fort de trois succès cette saison, semble le plus en forme pour décrocher la timbale.
Derrière, Lorenzo Daretti (80 pts) dispose d'une expérience inégalée et compte bien s'en servir pour accrocher une quatrième étoile.
Andrea Saveri (80 pts), à son affaire sur un tour chronométré, à prouver qu'il était rapide. Il est cependant souvent malchanceux dans le peloton. 
Faire triompher Suzuki, voilà la mission qu'il s'est fixée.
Christian Montenegro (76 pts), qui a survolé le troisième meeting, pourrait nous sortir une performance écrasante comme il en a le secret.
Enfin, Piero Ricciutti (70 pts), le jeune loup de la bande, veut prouver à ses adversaires qu'il est du calibre de ces derniers.

Sur le circuit Ricardo Tormo, la séance qualificative nous aura montré la rare fébrilité dont pouvait être victime Trastevere.
L'italien devra se contenter d'une septième place après deux chutes.
La première ligne voit les deux frères Montenegro, Adrian en tête, rejoints par Ricciuti.

La nouvelle piste indonésienne de Mandalika réussi à Andrea Saveri qui, pour sa dernière course chez Suzuki Ecstar, signe la pôle trente millièmes devant Trastevere.
Ricuitti se montre à nouveau régulier, s'élançant une nouvelle fois troisième.
Les choses ne se sont pas passées comme prévu pour Christian, cinquième derrière la KTM de Jack Hammer.
Tandis qu'Adrian doit se contenter d'une septième position.

Après l'établissement des deux grilles de départ, il est bien difficile de donner un favori à cette ultime joute.
La meute est compacte, serrée et agressive.
Certains n'hésitent pas à jouer le forcing au départ voir, à pousser le vice jusqu'à abuser des limites de la piste risquent une pénalité de Long lap.
Comme si cela n'était pas assez, la dixième épreuve offrira une double attribution des points aux pilotes.

 
Vous l'aurez compris, il n'y a donc aucune excuse pour ne pas vivre la conclusion d'une saison où, avec trois vainqueurs différents en huit courses, tout peut encore chavirer.
Il y aura des déçus ce soir et avec certitude, un champion soulagé, joyeux qui aura tout donné au long de ces quatre derniers mois.
 
Qui sera champion du monde ? La réponse dans ce dernier direct de la saison.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous