Moteurs MotoGP

Moto GP Indonésie : Marc Marquez forfait après une chute impressionnante à l’échauffement

Marc Marquez forfait pour le GP Indonésie suite à une énorme chute lors du Warm-Up

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

20 mars 2022 à 06:53 - mise à jour 20 mars 2022 à 10:52Temps de lecture2 min
Par AFP

L’Espagnol Marc Marquez a déclaré forfait dimanche pour le Grand Prix d’Indonésie, après une commotion cérébrale provoquée par une violente chute à l’échauffement, quelques heures avant la course, a annoncé son équipe Honda.

"Marc Marquez a été déclaré inapte après examens à l’hôpital local, par le personnel et les médecins du circuit", a écrit Honda, l’écurie du sextuple champion du monde MotoGP, sur Twitter, avant le début de la course reporté à 15h10 locales (08h10 françaises) en raison de la pluie.

Marquez, 29 ans, a subi un violent vol plané au virage 7 du circuit de Mandalika, après avoir perdu le contrôle de l’arrière de sa moto dans un "highside" à la fin du "warm-up" du Grand Prix d’Indonésie, deuxième manche de la saison de MotoGP.

L’Espagnol s’est relevé par ses propres moyens, mais il était très étourdi après cette chute à quelque 180 km/h. Il a été évacué par hélicoptère vers un hôpital de l’île de Lombok, où se trouve le circuit, pour des examens complémentaires, conformément au protocole.

"Comme vous avez vu c’était un gros crash, une importante commotion, donc avec ce genre d’accident vous avez besoin de temps pour vous remettre", a ensuite déclaré Alberto Puig, directeur sportif de Honda, aux micros des télévisions, en estimant que "ce n’aurait pas été une idée très sûre de le faire courir".

"On verra l’évolution dans les prochaines 24 heures", a-t-il continué, expliquant que le pilote n’avait rien de cassé mais qu’il fallait être très "précautionneux quand on a un choc à la tête".

C’était la quatrième chute pour Marquez en Indonésie, après une première vendredi lors des essais puis deux autres samedi lors des qualifications qui l’ont vu se placer au 14e rang.

Six fois champion en catégorie reine entre 2013 et 2019, Marquez s’était cassé le bras droit lors du premier Grand Prix 2020, ce qui l’avait privé de l’ensemble de la saison.

Il était progressivement revenu mais fin 2021, une nouvelle chute à l’entraînement, en motocross, l’avait privé des deux dernières courses de l’année, à cause d’un problème de diplopie (doublement de la vision).

Marquez regrette "l'une des plus grosses chutes" de sa carrière

"Qu'est-ce que je peux dire ? Ce n'est pas notre week-end, nous avons eu des difficultés et des problèmes depuis le début (une première chute vendredi en essais puis deux autres samedi en qualifications, NDLR). J'ai eu une grosse chute au "warm-up" ce matin, peut-être l'une des plus grosses que j'ai eues (dans ma carrière). Je suis allé à l'hôpital local et bien qu'il n'y ait pas eu de problèmes sérieux, il a été décidé que je ne devais pas courir. C'est dommage évidemment, mais c'était la meilleure décision à prendre".

AFP or licensors

Sur le même sujet

Moto GP des Amériques : Jorge Martin en pole position, Ducati en force, Barry Baltus 20e en Moto 2

Moteurs MotoGP

Articles recommandés pour vous