Moteurs MotoGP

Moto GP Saint-Marin : Jack Miller signe sa première pole de la saison à Misano

02 sept. 2022 à 23:00 - mise à jour 03 sept. 2022 à 13:16Temps de lecture1 min
Par Martin Weynants

Jack Miller a signé le meilleur chrono des qualifications MotoGP du Grand Prix de Saint-Marin, à Misano. En 14 étapes, l’Australien est déjà le 7e pilote différent à s’emparer de la pole.

>>> Les résultats complets des qualifications

On attendait Francesco Bagnaia, le pilote le plus performant cette saison en qualifications, c’est son équipier Jack Miller (Ducati Lenovo Team) qui lui a grillé la politesse et le meilleur temps. L’Australien a bouclé le tour du
circuit Marco Simoncelli, en 1 : 31.899. 15 petits millièmes plus vite que l’Italien. Miller signe sa première pole de la saison. Seules les deux Ducati sont passées sous la barre de 1'32''. Enea Bastiannini (Ducati Gresini), Marco Bezzechi (Ducati Mooney VR46), Maverick Vinales (Aprilia) complètent dans cet ordre le Top 5. Fabio Quartararo (Yamaha), leader du championnat, ne pointe qu'à la 8e place.

Même si sur la grille, l’ordre sera un peu différent en raison de la pénalité de trois places dont a écopé Bagnaia lors des essais libres.

Vietti en pole, Baltus éliminé en Q1

L'Italien Celestino Vietti a obtenu la pole en Moto 2. Le troisième du classement du championnat du monde a devancé d'un dixième de seconde l'Espagnol Albert Arenas et de 0.190 l'autre espagnol Alonso Lopez.

Le leader du championnat du monde, le Japonais Ai Ogura a dû se contenter de la 8e place devant son dauphin Augusto Fernandez qui le suit manifestement à la trace.

Sixième de la Q1, Barry Baltus n'est pas parvenu à accéder à la Q2 et s'élancera de la 20e place sur la grille.

KTM domine en Moto3

Les pilotes KTM ont décroché les quatre premières places de la Q2 et s’élanceront donc aux avant-postes pour la course de ce dimanche. Deniz Önçü (Red Bull Tech 3) s’est montré le plus rapide (1 : 42.4480) devant Daniel Holgado (Red Bull Ajo, 1 : 42.710), Diogo Moreira (MT Helmets MSI, 1 : 42.720) et Ryusei Yamanka (MT Helmets MSI, 1 : 42.880). Sergio Garcia (Aspar Team), leader du championnat, n’a pas du tout été dans le coup et n’a signé que le 13e temps. Une belle occasion pour son dauphin et équipier, Izan Guevara (Aspar Team, 5e), de reprendre du terrain au classement.

AFP or licensors

Articles recommandés pour vous