RTBFPasser au contenu

Moteurs MotoGP

MotoGP : Cap sur Barcelone... à qui le tour ?

Alex Marquez et Stefan Bradl
25 sept. 2020 à 05:00 - mise à jour 25 sept. 2020 à 14:013 min
Par Pierre Robert

Le dimanche 16 juin 2019, Marc Marquez remportait le Grand Prix de Catalogne. Deuxième derrière l'Espagnol, un gamin de vingt ans s'offrait un premier accessit.

Vainqueur en Moto2 en 2018, Fabio Quartararo s'invitait à la table des grands dès sa septième apparition en MotoGP alors qu'il avait du attendre 54 Grands Prix pour décrocher une récompense dans la catégorie intermédiaire.

Quinze mois plus tard, le Niçois revient sur le terrain de son premier exploit dans la catégorie avec la ferme intention de remonter sur le podium.

Ce vendredi, vivez les deux séances d'essais libres du MotoGP, Moto2 et Moto3 en direct vidéo !

A qui le tour...?

Sept Grands Prix, six vainqueurs différents et pas moins de dix ptrétendants à la succession de Marc Marquez au palmarès du MotoGP. La lutte promet d'être chaude sur le circuit de Montmelo, ce dimanche.

S'il débarque en leader en Catalogne, Andrea Dovizioso ne va pas fanfaronner sur un circuit qui n'a pas toujours réussi à la Ducati. La dernière victoire de la marque de Borgo Panigale remonte à 2017 avec "Dovi" au guidon mais depuis l'Italien a enregistré deux résultats blancs ce qui ne va renforcer son capital confiance au moment d'aborder le premier rendez-vous de la seconde moitié du championnat.

Ces dernières années, Honda et Yamaha se sont partagés les lauriers : cinq succès pour les Bleus- quatre pour Jorge Lorenzo et un pour Valentino Rossi et deux pour Marc Marquez, le grand absent de cette saison 2020.

En panne de résultats depuis quelques semaines, Fabio Quartararo doit saisir cette opportunité pour renouer avec la victoire ou pire accéder au minimum au podium catalan. Pour arriver à ses fins, il devra vaincre la pression qui le handicape... et une ligne droite d'un kilomètre où sa Yamaha risque de souffrir de son déficit de puissance. Le constat est le même pour Maverick Vinales qui a retrouvé des couleurs après son succès sur la Riviera italienne, pour Franco Morbidelli et dans un moindre mesure pour Valentino Rossi, distancé au championnat mais qui s'est imposé à dix reprises toutes catégories confondues. A bon entendeur !

Toujours dans les bons coups depuis plusieurs Grands Prix, Joan Mir est le poil à gratter de Dovi, Quartararo, Vinales et compagnie. Pour sa deuxième saison en MotoGP, le pilote originaire de Palma de Majorque bouscule les cadors. Auteur de trois podiums en sept départs et malgré des chutes à répétition en l'espace d'une semaine à Jerez, il n'accuse un retard que de quatre unités sur Dovizioso et il relègue désormais son équipier, Alex Rins à 36 points, pas sûr que le vainqueur des Grands Prix d'Austin et Silverstone en 2019 apprécie.

Chez Ducati, alors que le contrat de Francesco Bagnaia devrait être officialisé ce week-end, on misera sur l'Australien, Jack Miller contraint à l'abandon à Misano mais qui voudra se mettre en évidence...même si ce tracé ne lui a pas toujours souri à l'exception de la saison passée.

Chez Honda, on décompte les jours et on espère un retour de Marc Marquez dans les prochaines semaines. Le champion du monde retrouve ses sensations mais ne s'estime pas encore compétitif au sein d'un peloton où l'on ne se fera aucun cadeau d'ici le Grand Prix du Portugal, fin novembre. Reviendra, reviendra pas en 2020, nous aurions tendance à opter pour la seconde solution. Alex Marquez progresse et l'équipe dirigeante japonaise apprécie les progrès de Takaaki Nakagami. Le boss de l'équipe HRC, Alberto Puig le considère comme un candidat au titre...là, nous avons quelques doutes.

Un dimanche pas comme les autres...

Dix pilotes séparés par 27 points, soit l'équivalent d'une victoire (ndlr : 25 points pour un succès), les trois séances d'essais libres décisives pour désigner les dix pilotes versés directement en Q2 vont être animées et les places seront chères sur la grille de départ. Fabio Quartararo avait été le plus rapide en qualification précédant Marc Marquez et Maverick Vinales. Les essais libres et les qualifications sont à suivre sur Auvio dès ce matin.

Ce dimanche, l'horaire sera particulier. Le départ de la course Moto3 avec Barry Baltus sera donné à 12H00. A 13H20, début de la course Moto2 et à 15H00, le Grand Prix de Catalogne MotoGP. Seul le MotoGP sera diffusé sur Auvio et Tipik, les deux autres catégories trouveront leur place uniquement sur Auvio.

 

Articles recommandés pour vous