RTBFPasser au contenu
Rechercher

Moteurs MotoGP

MotoGP: Fabio Quartararo rempile pour deux ans chez Yamaha

775809053
02 juin 2022 à 15:41Temps de lecture2 min
Par AFP (édité par M. Weynants)

Partir ou rester, le choix est fait: le champion du monde en titre de MotoGP Fabio Quartararo va prolonger de deux ans, jusqu'à fin 2024, son aventure avec Yamaha, a annoncé jeudi la marque japonaise.

"Yamaha a cru en moi dès le début, et c'est quelque chose que je ne prends pas à la légère", a déclaré dans un communiqué le pilote français de 23 ans, qui se dit "vraiment heureux d'annoncer cette nouvelle", en marge du GP de Catalogne disputé ce week-end.

En 2019, Quartararo avait fait une entrée fracassante dans l'élite au sein de "l'écurie satellite" Yamaha-SRT, devenant à 20 ans le plus jeune pilote à réaliser une pole position (record de l'Espagnol Marc Marquez battu de quelques jours). Enchaînant cinq autres poles, le Niçois s'était offert un nouveau surnom, le "poleman".

Alors qu'aucun de ses compatriotes n'avait gagné de Grand Prix depuis 1999, il a fait retentir trois fois la Marseillaise en 2020. Toutefois, il n'a fini que 8e du championnat du monde, moins bien qu'en 2019 (5e).

En 2021, Yamaha l'a propulsé au sein de son écurie d'usine en remplacement de la légende italienne Valentino Rossi, qui fait a le chemin inverse vers l'écurie satellite.

Sur 18 GP disputés en 2021, Quartararo avait alors décroché dix podiums, dont cinq victoires, et cinq pole positions.

Cette saison, après huit des 21 courses au calendrier, Quartararo est de nouveau en tête du championnat du monde, huit unités devant son premier poursuivant, l'Espagnol Aleix Espargaro (Aprilia). Un avantage qu'il entendra bien garder lors de la manche catalane disputée dimanche sur le circuit de Barcelone-Catalogne à Montmelo.

Les garanties de Yamaha

Partir ou rester au sein de la firme nippone, rien n'était sûr pour Quartararo qui avait indiqué plus tôt dans l'année "bien étudier le marché" pour la saison prochaine.

"Ce nouvel accord était une décision importante. Je suis à un moment important de ma carrière, donc j'ai pris un peu plus de temps pour prendre cette décision afin d'être sûr", a-t-il expliqué.

Ces derniers mois, le Français a régulièrement souligné que sa Yamaha souffrait d'un déficit de vitesse criant en ligne droite, et a demandé à son équipe de rectifier le tir. "Je pousse énormément Yamaha pour avoir des évolutions, pour essayer d'être au niveau des autres, parce que là on est un petit peu en arrière", avait-il expliqué dans un entretien à l'AFP début avril.

"Avec Fabio, nous savons qu'il donnera toujours le meilleur de lui-même, et nous lui avons assuré que Yamaha fera de même et que nous investirons dans les développements futurs pour qu'ensemble nous puissions nous battre pour les titres de champion du monde MotoGP dans les années à venir", a donc promis jeudi le patron de l'écurie Yamaha Lin Jarvis.

En 59 Grands Prix disputés depuis son arrivée dans la catégorie reine, "El Diablo" compte 24 podiums, dont neuf victoires, et six pole positions. Au sein de l'équipe officielle de Yamaha, le Niçois a engrangé depuis 2021 six victoires pour 14 podiums, des résultats qui "sont le fruit d'un solide effort d'équipe de la part du pilote, de son équipe, de nos ingénieurs et de tout le personnel", s'est félicité Lin Jarvis.

 

hdy/jr/hpa

 

 


AFP

Articles recommandés pour vous