RTBFPasser au contenu
Rechercher

Moteurs MotoGP

MotoGP Italie : Aleix Espargaro mène aux essais, Quartararo à la peine

Aleix Espargaro lors des essais libres.
27 mai 2022 à 05:00 - mise à jour 27 mai 2022 à 14:45Temps de lecture2 min
Par AFP

L’Espagnol Aleix Espargaro (Aprilia), dauphin du Français Fabio Quartararo (Yamaha) au championnat du monde de MotoGP, a signé vendredi le meilleur temps des deux premières séances d’essais libres du Grand Prix d’Italie, sur le circuit de Mugello.

Quartararo, en manque de confiance à deux jours du Grand prix, huitième manche du championnat, doit se contenter du neuvième temps (à 628/1000e), avant la troisième séance d’essais libres samedi matin.

Aleix Espargaro a lui abordé ce week-end toscan de la meilleure des façons : après avoir été confirmé jeudi comme "capitaine" de l’équipe Aprilia pour les deux prochaines années, l’Espagnol de 32 ans n’a pas traîné sur la piste écrasée de soleil, sous le regard du jeune retraité Valentino Rossi présent sur le bord de la piste.

Espargaro a décroché le deuxième temps de la première séance derrière le Japonais Takaaki Nakagami (Honda-LCR) puis a surpassé la concurrence des Ducati dans l’après-midi lors de la seconde.

Il mène pour l’instant devant les deux Ducati officielles de l’Italien Francesco Bagnaia et de l’Australien Jack Miller.

Le Français Johann Zarco (Ducati-Pramac) a lui longtemps tenu le meilleur temps avant d’être dépassé, finissant sa séance par deux chutes sans gravité pour terminer 4e.

Deux autres Ducati suivent encore, celles des Italiens Luca Marini (VR46) et Enea Bastanini (Gresini).

Quartararo, vainqueur au Mugello l’an passé, a lui de nouveau bataillé, préservant difficilement une place dans le Top 10 avec un temps à près d’une seconde et demie du record de la piste qu’il a battu l’an dernier (1 : 45.187).

"Je ne me sentais pas bien sur la moto. Ce n’est pas qu’une question de vitesse, davantage de feeling et de confiance", a-t-il commenté à chaud devant la presse.

Nakagami, en tête après la première séance d’essais libres, recule lui à la 13e place dans le classement cumulé des deux séances, juste derrière le sextuple champion du monde espagnol Marc Marquez (12e).

La chaude journée toscane, qui a vu arriver les premiers supporters pour la réouverture au public du Mugello après trois ans, a également été marquée par l’impressionnante chute en moto 3 du Japonais Ayumu Sasaki.

Le pilote de 21 ans a chuté après avoir perdu le contrôle de son engin lors de la deuxième séance d’essais libres et a été percuté par l’Espagnol Jaume Masia, récent vainqueur du Grand prix de France. Le Japonais était conscient mais a été transporté à l’hôpital pour des examens médicaux complémentaires, ont annoncé les organisateurs.

Sur le même sujet

Moto GP Italie : Francesco Bagnaia s’impose devant Fabio Quartararo

Moteurs MotoGP

Moto GP : grosse chute de Marc Marquez, sa moto prend feu, opération et longue absence annoncées

Moteurs MotoGP

Articles recommandés pour vous