RTBFPasser au contenu

Moteurs MotoGP

MotoGP : un Grand Prix du Portugal plus indécis que jamais

Enea Bastianini

Pour le cinquième rendez-vous du Championnat du Monde MotoGP, les pilotes débarquent en Europe et plus précisément à Portimão au Portugal. Pour cette course de 114 kilomètres, les enjeux sont multiples et les questions nombreuses. Qui d’Enea Bastianini (Ducati-Gresini), de Fabio Quartararo (Yamaha Motor Racing) ou d’Álex Rins (Team Suzuki) prendra la cape de favori sur le circuit d’Algarve ?

Deux semaines après le Grand Prix moto des Amériques et la folle remontée de Marc Marquez, les pilotes reviennent en Europe où ils disputeront un total de douze Grands Prix. Douze week-ends de courses, étalés sur cinq mois sur le vieux continent avant de repartir en Asie et en Océanie. A Portimão, Ducati voudra rester aux avant-postes tandis que les pilotes Suzuki et Honda auront des points à rattraper.

Moto GP - GP USA 2022 : Victoire d'Enea Bastianini

MotoGP - GP USA 2022

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Un favori à trouver ?

Enea Bastianini arrive au Portugal en tant que leader du championnat. Il devance de cinq points Álex Rins et Aleix Espargaró de onze points. Après quatre petites courses, les six premiers se tiennent en dix-neuf petits points. L'Italien de 24 ans, qui arrive à dompter la Desmosedici GP 21, la Ducati de la saison dernière, devra donc tenir son rôle de leader. Avec deux premières places à Doha et à Austin, le natif de Rimini, leader surprise, devra trouver une régularité dans ses résultats, en faisant oublier ses contre-performances en Indonésie et en Argentine.

Toujours très fort en course, Alex Rins, actuel dauphin de Bastianini, voudra réaliser un troisième podium d’affilée. Après une troisième place à Santiago del Estero et une seconde place à Austin, le pilote Suzuki pourrait encore améliorer sa performance en course et s’imposer au Portugal.

Difficile de lister des favoris sans parler de Marc Marquez ou encore Fabio Quartararo. L’Espagnol de 29 ans, multiple champion du monde, revient d’un délicat épisode de diplopie. Même si la performance de la fourmi de Cervera à Austin est remarquable, il devra confirmer, tant au niveau sportif que physique.

Fabio Quartararo et Miguel Oliveira en embuscade

Le champion du monde actuel, Fabio Quartararo, est toujours dans la course au titre malgré un seul petit podium en quatre courses. Le Français de 23 ans peut prétendre à la victoire, lui qui avait dominé le Grand Prix moto du Portugal en 2021. Il avait devancé Francesco Bagnaia de près de 5 secondes. Premier pilote Yamaha au classement des pilotes, El diablo aura des points à aller grappiller ce week-end s’il veut rester en lice pour une deuxième couronne consécutive dans la catégorie reine.

Le régional de l’étape, Miguel Oliveira, aura peut-être également son mot à dire. Vainqueur sur le Circuit de Mandalika cette saison, le pilote KTM avait remporté le Grand Prix du Portugal en 2020, dans un championnat exceptionnellement court. Irrégulier cette saison avec un abandon, deux courses hors du top 10 mais une victoire en course en Indonésie, Miguel Oliveira aura toutes ses chances de remporter "son" Grand Prix national.

Quid des équipes ?

Au-delà des performances individuelles des pilotes, les constructeurs et les équipes sont aussi au centre de l’attention. Ducati Lenovo Team, team principal du clan Ducati, en proie à des difficultés avec sa Desmosedici GP 22 devra retrouver confiance sur ce tracé de Portimão. De son côté, Marc Marquez pense que la Honda de cette année (RC213V) ne peut toujours pas se battre pour la gagne : "Maintenant, nous devons comprendre quel est notre niveau sur les pistes européennes, et je ne pense pas que ça soit le niveau pour gagner ou pour se battre pour la victoire à chaque course."

Entre la Suzuki d’Alex Rins, la Ducati de Bastianini, ou bien la Yamaha de Quartararo, le suspense devrait être toujours présent pour ce GP du Portugal. Ce dernier est à suivre en intégralité sur les ondes de la RTBF. Les essais Libres et les qualifications sont à suivre à partir de ce vendredi sur Auvio dès 9h57 tandis que la course sera diffusée sur Tipik à partir de 13h30 ce dimanche.

Sur le même sujet

23 avr. 2022 à 14:09
1 min
03 avr. 2022 à 19:26
1 min

Articles recommandés pour vous