Vivre ici - Gens d'ici

Murielle fait du jambon artisanal depuis 35 ans

© @Cynthia Neuprez

Depuis plus de trente ans, Murielle Courtois fait ses charcuteries artisanales à l’ancienne. Sa recette n’a jamais changé.

Murielle Courtois a appris l’art de la salaison un peu par hasard à 20 ans. Pour gagner son indépendance, elle en fait rapidement son métier. Depuis, elle fait des salaisons de jambon, saucisson, lard et magret de canard de façon 100% artisanale. La viande est salée à sec, à la main, et fumée au bois de hêtre. " C’est important de travailler correctement, sans additif ni conservateur ", explique Murielle Courtois. Depuis près de 35 ans, son travail n’a pas changé, mais la reconnaissance qu’on lui porte, si. " Aujourd’hui, on est mieux reconnu par les clients qui apprécient notre travail artisanal. Maintenant, c’est tendance, mais j’ai toujours travaillé comme ça ", dit Murielle Courtois.

@Cynthia Neuprez

Recette secrète

Par an, pas moins de 700 jambons sont salés et fumés par Murielle Courtois. La salaison se fait à sec. La viande est frictionnée avec un mélange de gros sel et d’épices. Un mélange bien spécial que la maison garde secret.

La salaison dure 15 jours. La viande est ensuite fumée une semaine dans un impressionnant fumoir, aux bûches de hêtre. " C’est vraiment fait comme dans le temps ", dit Murielle Courtois. Puis, vient le séchage pendant 6 mois.

@Cynthia Neuprez

" C’est un investissement à long terme. Tout le processus prend du temps ", dit Murielle Courtois. Mais la satisfaction d’un produit fini de qualité vaut ce temps d’attente.

Les fins gourmets reconnaissent la valeur de ses jambons. Depuis plus de 20 ans, le restaurant gastronomique étoilé du Château de Strainchamps se livre chez Murielle. " Il aime le goût, la qualité et la stabilité du produit ", dit Murielle Courtois sans prétention.

Ses salaisons sont en vente dans son atelier-magasin et sur les marchés.

Articles recommandés pour vous