Journal du classique

Musique à la Cour de France aux XVIe et XVIIe siècles : visitez virtuellement en musique les résidences royales

© LUDOVIC MARIN / AFP

Le Centre d’études supérieures de la Renaissance, basé à Tours, propose différents projets numériques qui visent à faire découvrir au grand public l’histoire de la musique à la cour de France aux XVIe et XVIIe siècle, au travers de visites virtuelles richement documentées de quatre résidences royales : les châteaux de Chambord et Blois ainsi que les résidences de Fontainebleau et de Saint-Germain-en-Laye.

A l’instar du Centre de Musique baroque de Versailles et de son expodcast autour de la Chapelle royale du Château, le Centre d’études supérieures de la Renaissance développe, depuis 2019 et les 500 ans de Léonard De Vinci, des projets numériques visant à faire découvrir au grand public les différents pans culturels et historiques de cette grande période qu’est la Renaissance. Parmi ces projets numériques, on retrouve "Musi2R", présenté comme une expérience numérique qui rassemble documentaires et visites virtuelles de quatre résidences royales, avec comme fil conducteur, la musique à la cour de France sous les règnes, entre autres, de François Ier, Louis XIII ou encore Louis XIV. Ce projet, soutenu par le Centre de Musique baroque de Versailles, met en avant les châteaux de Chambord et Blois ainsi que les résidences de Fontainebleau et de Saint-Germain-en-Laye.

L’objectif de l’expérience "Musi2R" est d’étudier et valoriser la musique jouée et chantée dans les résidences royales du Val de Loire et d’Île-de-France où officiait la cour entre le XVIe et le XVIIe siècles. Il faut dire que la musique était omniprésente à la cour de France et ce dès le règne de François Ier, véritable âge d’or de la Renaissance : des offices religieux aux entrées royales, en passant par les grands bals et autres les divertissements de cour, la cour de France vit au rythme de la musique et se crée même un véritable corps de musique, la Musique du roi.

Pour chacune des quatre résidences royales, la plateforme numérique vous propose une visite virtuelle et musicale du lieu, sous la forme d’une sorte de jeu vidéo, mais également un documentaire d’une quinzaine de minutes qui permet de mieux saisir la place et la fonction des musiciens de la cour de France aux XVIe et XVIIe siècle. En effet, avant l’installation par Louis XIV de la cour de France à Versailles en 1682, la cour de France était itinérante, allant de résidence royale en résidence royale, du Val-de-Loire en Île-de-France, aux grés des saisons, des goûts des souverains ou des nécessités politiques. Des musiciens et ensembles de musique baroque investissent ces résidences de Blois, Fontainebleau, Chambord et Saint-Germain-en-Laye, pour rejouer ces musiques et chants de cour dans les lieux où ils ont été joués.

Un projet numérique richement documenté que vous pouvez découvrir sur la plateforme Renaissance Transmedia Lab, qui rassemble les différents projets numériques du Centre d’études supérieurs de la Renaissance qui offrent un "nouveau regard sur la Renaissance".

Loading...

Sur le même sujet

Membra Jesu nostri de Buxtehude, méditation musicale autour des sept plaies du corps du Christ

La passion selon...

Messa Solaris, une messe solaire du musicien électro Saycet au cœur du Château de Versailles

Journal du classique

Articles recommandés pour vous