Culture Club

Musique, peinture, cinéma, l’intelligence artificielle va-t-elle remplacer les artistes ?

Robot playing piano

L’intelligence artificielle est de plus en plus utilisée dans le milieu de l’art : cinéma, danse, livre, musique, peinture… Les algorithmes créent de nouveaux objets culturels. Mais vont-ils remplacer les artistes ? On tente d’y répondre dans Culture Club.

L’intelligence artificielle permet de faire revivre des artistes disparus, comme dans l’album The Lost Tapes of The 27 Club produit par un algorithme. On retrouve des membres du tristement célèbre club des 27, Jimi Hendrix, Kurt Cobain, Amy Winehouse ou encore Jim Morrison dans cet album développé par Over The Bridge, une organisation dont la mission est de sensibiliser à la santé mentale dans l’industrie musicale. Tous les fonds seront reversés pour l’aide à la santé mentale. Ces titres ont été créés grâce à un algorithme et des sosies vocaux. Ils n’ont jamais été interprétés par l’artiste, mais par deux logiciels. Le premier, analyse le rythme et les mélodies, le second crée des paroles proches de celles de l’auteur. Ensuite, des sosies vocaux réinterprètent les titres.

Loading...

Les exemples d’utilisation de l’intelligence artificielle dans la musique sont nombreux. En 2018, Spotify a sorti l’album Hello World composé par l’IA Flow-Machines et en collaboration avec de nombreux artistes dont Stromae. L’artiste a nourri l’IA en lui proposant un ensemble de partitions, de mélodies, d’harmonies et de voix. Celle-ci a donc proposé des morceaux dont le titre Hello Shadow cosigné par Stromae. Spotify utilise depuis longtemps l’IA pour les recommandations musicales. Tous les morceaux qui vous sont proposés par la plateforme de streaming musical sont sélectionnés en fonction de vos goûts grâce à une IA.

Loading...

Composition musicale

L’intelligence artificielle et la musique sont liées, car les artistes se sont toujours aidés de la technologie pour créer de nouveaux genres musicaux. Il existe des IA spécialisées dans la composition musicale, comme AIVA. Cet outil simple d’utilisation propose de composer gratuitement, si ce n’est pas un but commercial, des chansons. Vous pouvez mettre les instruments que vous désirez, violons, basses, guitares et en quelques secondes le morceau est généré. En comparaison, un humain prendra une dizaine d’heures pour composer ce style de musique. Pour le moment l’IA se limite à un certain style musical. Elle doit ingérer des milliers de partitions pour comprendre les subtilités et la mécanique derrière la mélodie et la composition. Flow Machine, l’IA qui a fait l’album Hello World, imite à la perfection Bach. Elle a traduit ses compositions en code et le résultat Deepbach est impressionnant.

Next Rembrandt

Next Rembrandt

En 2016, des scientifiques et des chercheurs ont réalisé de Next Rembrandt. L’idée est de fabriquer grâce à une IA, un tableau inexistant du peintre Rembrandt. Son style est complexe, car il maîtrise les émotions de ses personnages, ainsi que les ombres et les lumières. L’algorithme a donc été nourri par une centaine de tableaux réalisés par le peintre. Il a étudié les schémas récurrents de l’artiste, ses traits, son coup de pinceau, la pigmentation des couleurs, la forme des visages et la luminosité afin de comprendre le travail de Rembrandt. Le résultat final est remarquable et a été imprimé grâce à une imprimante 3D. Le but de ce projet n’est pas de simplement d’imiter l’artiste, tel un faussaire ou de remplacer la patte de l’humain, mais de comprendre ce qui fait qu’un chef-d’œuvre est un chef-d’œuvre. Et ainsi aider les peintres à améliorer leurs œuvres. Dans ces différents exemples l’IA, soit copie des œuvres, soit en crée, mais toujours avec une assistance humaine. Elle est capable d’une certaine forme de créativité, mais pour le moment, surtout en imitant des artistes et elle est dénuée d’émotion. Elle ne remplacera, pas dans l’immédiat, l’artiste qui vous donne la chair de poule dès qu’il fait résonner les premières notes de sa guitare lors de concerts.

Et pour le cinéma ? Marine vous en parle aussi dans le Trottoir

Sur le même sujet

Le jouet "Sophie La Girafe" fait désormais 1m70 au musée Grévin

Tipik - Pop Culture

Ecouter de la musique trop fort serait lié à votre solitude !

Musique

Articles recommandés pour vous