RTBFPasser au contenu
Rechercher

Le 8/9

Mustii encore plus déchaîné avec "Alien", premier extrait de son prochain album

31 mai 2021 à 08:28Temps de lecture4 min
Par François Saint-Amand

Mustii était l’invité du 8/9 pour présenter son nouveau single, Alien, premier extrait de son futur nouvel album, en hommage à son oncle atteint de schizophrénie. L’artiste belge a aussi évoqué sa participation dans une série policière et un nouveau film.

Après le succès de son premier album 21st Century Boy avec les titres Blind et What a day, Mustii est de retour avec un nouveau single Alien.

À travers cette chanson et son futur album, Mustii tenait à rendre hommage à son oncle, Michel, atteint de schizophrénie et qui a mis fin à ses jours à l’âge de 17 ans. Pour Mustii, il est et restera le fil rouge de sa vie d’artiste.

En parallèle de la musique, Mustii ou plutôt Thomas Mustin est aussi acteur. Vous l’avez peut-être découvert en télé dans La Trêve ou dans Je voulais juste rentrer chez moi, réalisé par Yves Rénier qui vient de nous quitter. Au théâtre, Thomas a aussi récemment incarné Hamlet.

Du théâtre à la musique

Mustii a pu profiter du confinement pour travailler sur son nouvel album. Depuis la sortie de son premier disque, il a également enchaîné les tournages et représentations théâtrales. Cette activité de comédien est même, avant la musique, sa première raison de vivre. "C’est le métier d’acteur qui me motive avant tout. C’est mon rêve d’enfant, c’est ma formation de base. C’est pour moi un fil rouge et même la musique je la vois comme une branche de l’acting, presque comme un rôle de pièce de théâtre que je joue qui m’intéresse vraiment" déclare-t-il.

À la manière d’une pièce de théâtre, l’auteur-compositeur-interprète belge de 30 ans aime façonner un univers propre autour de ses chansons, ce qu’il réalise avec son futur nouvel album.

"L’idée du prochain album était de ne rien créer, de ne pas aller dans la fiction et au contraire de se rapprocher de l’intime et d’aller fouiller dans mon univers familial, de ce qu’il y a de plus proche de moi. J’ai donc choisi de parler de mon oncle qui était atteint de schizophrénie, c’est le fil rouge de l’album" révèle-t-il. "C’est un thème qui m’a marqué depuis que je suis enfant. C’était important pour moi de me rattacher à quelque chose de concret et pas juste faire une succession de chansons pop. J’aime bien imaginer un cadre et des contraintes à mettre en place pour travailler ensuite et livrer des chansons".

Loading...

Un album hommage à son oncle

Le thème qui parcourt ce second album de Mustii paraît donc plus sombre. Son oncle s’est en effet donné la mort il y a 17 ans. L’artiste belge souhaitait, malgré ce sujet difficile, célébrer ce membre de sa famille qui lui a été cher pendant plusieurs années. "Au début c’est le genre de sujet où on hésite un peu et le but ici était vraiment de rendre un hommage. Comme il avait une maladie particulière, j’ai eu du mal à communiquer avec lui de par sa maladie. L’idée c’est donc d’avoir un regard bienveillant et de faire un hommage, si on prend ce point de vue-là c’est facile" observe-t-il.


►►► À lire aussi : Une saison 2 de "Coyotes" ? Pour Kassim Meesters, scout exemplaire dans la série, "rien n’est impossible"


Le premier titre extrait de cet album s’intitule donc Alien, un morceau rock abrasif et fougueux. Cette rage, Mustii avait besoin de l’extérioriser en musique. "Je pense que le confinement a peut-être joué là-dedans. J’ai l’impression que le fait de rester dans sa bulle il y a quelque chose en ébullition. J’avais aussi envie que cela se ressente sur l’album. Tout l’album n’aura pas cette couleur-là mais je voulais recommencer avec quelque chose d’assez énergique".

Peu importe donc la tonalité de l’album, le comédien et chanteur belge ne voulait surtout pas "refaire la même chose" que sur le disque précédent.

Loading...

Un film et une série pour 2022

L’actualité chez Mustii ce sont donc également les tournages. Il tient un rôle dans une série adaptée du livre de Maurice Leblanc, célèbre auteur des histoires d’Arsène Lupin, L’île aux 30 cercueils.

Pour son plus grand bonheur, il joue aux côtés de Virginie Ledoyen (Huit femmes, La Doublure,…), une actrice qu’il a toujours admirée mais sa rencontre avec elle ne s’est pas déroulée comme il l’espérait. Il raconte : "Mon premier jour de tournage j’ai une scène dans la voiture avec elle. Quand j’étais 100% hétéro, j’étais vraiment fan d’elle. Le soir du tournage, à la chambre d’hôtel, je commence à avoir un peu de fièvre. Je me dis : 'Mince, j’ai refilé le covid à Virginie Ledoyen'. C’est mon premier jour de tournage et j’ai complètement flippé. Il se trouvait que j’étais complètement parano et hypocondriaque. Je n’avais absolument rien du tout, cela s’est très bien passé".

Thomas Mustin sera aussi à l’affiche du film Vous n’aurez pas ma haine, une adaptation du livre d’Antoine Leiris sur les attentats au Bataclan. Il rejoint au casting une autre chanteuse et comédienne : Camélia Jordana.

Ce film et cette série paraîtront à l’écran en 2022.

Laurie Dieffembacq / Belga

Des concerts qui s’annoncent très remuants

Avant ces sorties, son nouvel album sortira en 2021 mais Mustii préfère ne pas encore annoncer de date officielle au vu du nombre de reports déjà engendrés à cause de la pandémie de covid-19.

Son retour sur scène aura lieu en 2022. Le chanteur transmettra une fois de plus son énergie toujours aussi débordante au public et nul doute que son second album l’aidera d’autant plus à déchaîner la foule. "C’est bien plus électrique, et il y a vraiment une évolution à ce niveau-là. Je pense que pour la scène cela sera plutôt réjouissant. Je suis impatient".

Il n’y a pas que le principal intéressé qui est impatient : le public doit encore patienter pour le revoir sur scène et à l’écran mais peut déjà profiter à volonté du nouveau single de Mustii, Alien.

Du lundi au vendredi, retrouvez l’invité du jour dans Le 8/9 à suivre sur VivaCité et en télé sur La Une. Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

Sur le même sujet

Éric Jean-Jean rassemble un siècle d’anecdotes insolites sur la variété française

Le 8/9

Polo & Pan : ce duo électro français coproduit… par le fils de Michel Berger

Le 8/9

Articles recommandés pour vous