RTBFPasser au contenu
Rechercher

Mutation du coronavirus : la Commission recommande de ne pas interrompre complètement le trafic entre Royaume-Uni et UE

Mutation du coronavirus : la Commission recommande de ne pas interrompre complètement le trafic entre Royaume-Uni et UE
22 déc. 2020 à 15:44 - mise à jour 22 déc. 2020 à 15:44Temps de lecture1 min
Par Belga

Les Etats membres de l’UE devraient agir de manière coordonnée pour limiter les déplacements non-essentiels depuis et vers le Royaume-Uni. Mais "une interdiction de voyage généralisée" est à éviter, car elle empêcherait "des milliers de citoyens de l’UE et du Royaume-Uni de retourner chez eux", a souligné mardi le commissaire européen Didier Reynders.

Face à la vive inquiétude provoquée par l’apparition d’une nouvelle variante du coronavirus au Royaume-Uni, et par l’augmentation marquée des cas de Covid-19 dans certaines régions outre-Manche, plusieurs pays européens ont fermé temporairement leurs frontières aux voyageurs ou même au trafic camions par-delà la Manche, comme la France.

La Commission européenne a réagi mardi en publiant des recommandations aux Etats membres, qui sont les seuls compétents pour gérer leurs frontières. S’il est nécessaire de prendre des précautions pour limiter la propagation de la nouvelle souche de virus, en "décourageant" tout déplacement "non essentiel" depuis et vers le Royaume-Uni, il faut en revanche veiller à ce que tous les voyages essentiels ainsi que le transit de passagers se fasse de manière fluide, insiste l’exécutif européen. Il ne peut donc être question d’un arrêt complet du trafic ferroviaire ou aérien. C’est également dans l’intérêt de la poursuite sans interruption des chaînes d’approvisionnement, note-t-elle.

exceptions pour les citoyens et résidents rentrant chez eux, et d’autres voyageurs essentiels

Il faut prévoir des "exceptions pour les citoyens et résidents rentrant chez eux, et d’autres voyageurs essentiels", indique Didier Reynders. Cela doit aussi être le cas pour les travailleurs des transports, qui ne devraient d’ailleurs pas être soumis à des exigences de quarantaine ou de dépistage, rappelle la commissaire aux Transports, Adina Valean.

Pour d’autres catégories de voyageurs essentiels, comme les travailleurs des soins de santé, il est conseillé d’exiger qu’ils soient dépistés avant leur départ, mais sans leur appliquer de quarantaine.

Douvres: camions bloqués sur des kilomètres (JT du 22/12/2020)

Douvres : camions bloqués sur des kilomètres

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous