Regions

Namur : facture d’énergie salée et baisse de fréquentation au casino

Facture d’électricité salée et baisse de fréquentation au casino de Namur

© Tous droits réservés

23 sept. 2022 à 11:01Temps de lecture1 min
Par Cathy Massart avec François Louis

C’est un lieu que l’on imagine à l’abri du besoin, pourtant, le casino de Namur n’échappe pas à la flambée des prix de l’énergie. Comme pour de nombreux particuliers ou d’entreprises, rien ne va plus et l’état des caisses inquiète. 

Les recettes et dépenses suivent des courbes opposées ; aucune des deux n’allant dans le bon sens 

S’il ne parle pas encore de banqueroute, le directeur général du casino Karim Tekaya pose un double constat délicat. "Nous voyons une petite baisse de nos fréquentations et également une dépense moyenne qui diminue aux alentours de 10% à15% de ce que les gens viennent dépenser chez nous. Nous restons un établissement de loisir et de divertissement donc nous ne sommes pas une priorité pour la population. Notre facture d’énergie est aussi énorme. Ce sont des mois à venir où il va falloir se serrer la ceinture. Au niveau de l’électricité, la facture a plus que triplé. Aujourd’hui, nous allons avoisiner le million d’euros annuel en électricité".

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous