Namur : le chantier du "Grognon" entre dans la dernière ligne droite

Du NID, on aura une vue privilégiée sur le confluent

© © Tous droits réservés

11 déc. 2020 à 18:49 - mise à jour 11 déc. 2020 à 18:49Temps de lecture2 min
Par Louis Matagne

Le site de la confluence devrait être prêt pour l’été prochain, même si l’aménagement intérieur du NID (Namur Intelligente et Durable), qui accueillera une brasserie et un étage didactique, durera probablement jusqu’à la fin de l’année 2021. Quant au parking sous-terrain de 650 places, il devrait être prêt dès le printemps, et même plus précisément au mois d’avril.

Sur le "Grognon", les travaux battent donc leur plein. "Les entreprises ont repris une activité pleine, tout en prenant les mesures de précaution nécessaires", explique Michel Jehaes, chef du département des voies publiques de la Ville de Namur.

NID de verre

Le changement le plus visible se situe actuellement au niveau du NID, où un vitrage fait son apparition. "Ici l’entrepreneur a dû imaginer des solutions pour avancer, explique Nicolas Simon, appui technique au département des voies publiques. Le fabricant de vitrage ayant pris du retard à cause de la crise, il a temporairement placé une bâche blanche pour protéger l’intérieur et y poursuivre les travaux. Maintenant, le vitrage remplace progressivement la bâche." Les câbles qui pendent encore en hauteur alimenteront bientôt l’éclairage extérieur du bâtiment.

Le NID affiche presque son visage définitif. Un éclairage extérieur sera bientôt installé.
Le NID affiche presque son visage définitif. Un éclairage extérieur sera bientôt installé. © Tous droits réservés

Coup d’accélérateur sur l’esplanade

Autre actualité : le trou de 15 mètres de diamètre creusé au milieu de l’esplanade pour excaver les terres du futur parking, et y descendre les matériaux, a été rebouché mi-novembre. "C’était un point de coordination critique, explique Dominique Freteur, agent de l’INASEP travaillant en appui du chantier. Il coinçait l’avancée des travaux sur l’esplanade. Depuis qu’il est rebouché, nous avons ici travaillé sur des aménagements importants comme l’égouttage et l’électricité." Le site est actuellement remis à niveau. Ensuite, on ne retravaillera dessus qu’au printemps pour aménager les cheminements, intégrer la fontaine puis, enfin, couler une dalle en béton et installer l’éclairage.

Sur l'esplanade, le trou a été rebouché et le sol est remis à niveau
Sur l'esplanade, le trou a été rebouché et le sol est remis à niveau © Tous droits réservés

Le parking attend ses ascenseurs

Dernier chantier important, celui du parking sous-terrain de 4 étages, qui doit ouvrir ses portes dans 5 mois. "Le gros œuvre est terminé, explique Nicolas Simon. Nous sommes dans une phase de parachèvement et d’équipement. Il faut notamment placer les ascenseurs et les châssis." L’ultime étape consistera à peindre les murs et les places.

Pas de doute, l’aménagement du site de la confluence entre dans sa dernière ligne droite. Reste à espérer que la situation sanitaire ne viendra pas à nouveau enrayer le processus, en remettant par exemple les chantiers à l’arrêt.

On attend maintenant le parking pour avril 2021
On attend maintenant le parking pour avril 2021 © Tous droits réservés

Sur le même sujet

Remontez 5000 ans d’Histoire, le "Grognon" de Namur comme vous ne l’avez jamais vu

Regions

Articles recommandés pour vous