Regions Namur

Namur : Le Cinex rêve de redevenir un cinéma de quartier

L’escalier d’entrée du Cinex est resté dans son jus.

© rtbf

C’est l’un de ces lieux où le temps semble s’être arrêté le soir de la derrière séance. Devant son escalier d’époque, flanqué d’affiches de films oubliés, les nostalgiques se souviennent de l’ambiance d’antan. L’ancien cinéma s’est mué en lieu de rencontre pour les habitants du quartier Saint-Nicolas mais il voudrait relancer son activité culturelle d’origine.

Des travaux pour améliorer l’accessibilité

Après plusieurs mois de travaux, le Cinex est désormais doté d’une extension qui permet de relier les deux bâtiments qui le composent. Derrière une imposante verrière donnant sur la cour intérieure, le centre communautaire dispose désormais d’un ascenseur. Les personnes à mobilité réduite pourront donc, désormais, rejoindre la salle Nicolas Bosret sans difficulté.

Hélène Maquet, la coordinatrice, devant la nouvelle extension du centre communautaire Cinex.
Hélène Maquet, la coordinatrice, devant la nouvelle extension du centre communautaire Cinex. © RTBF

"Cette extension permet de faire le trait d’union", précise Hélène Maquet. "Elle abrite aussi une nouvelle galerie d’art permettant d’accueillir des expositions. On a désormais trois étages nous permettant de valoriser le travail qui se fait à l’intérieur du Cinex et d’ouvrir notre espace à des artistes de l’extérieur ", ajoute la coordinatrice de l’asbl.

Les travaux ont coûté 300 mille euros, financés en grande partie par la Ville de Namur. Le centre communautaire accueille entre 35 et 40 mille personnes chaque année pour des activités culturelles, associatives, des ateliers ou des plaines de vacances, etc. Il occupe quatre équivalents temps plein, dont le travail est de mobiliser les habitants de ce quartier populaire autour de projets communs.

Retrouver un cinéma de quartier

Les travaux terminés, l’asbl souhaite désormais faire revivre le cinéma de quartier dont la salle et le matériel sont restés dans leur jus. "Depuis des dizaines d’années, on continue à projeter occasionnellement des films. Aujourd’hui, on voudrait valoriser le lieu et faire revivre ce patrimoine mais aussi s’équiper d’un matériel à la page pour organiser les séances. C’est un projet culturel populaire dont le but n’est pas de faire concurrence à d’autres lieux culturels", précise Hélène Maquet.

Le projet pourrait être financé par un budget participatif provincial. Les Namurois ont jusqu’au 30 septembre 2022 pour soutenir la relance du cinéma de quartier via le site ensemble.province.namur.be.

 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous