RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

Namur : le festival « Namur en Chœurs » fait son grand retour avec 90 concerts urbains et plus de 50 chorales

L’ASBL "À cœur joie" organise la cinquième édition du festival "Namur en Chœurs". Les 14 et 15 mai prochains, plus de cinquante chorales chanteront dans neuf lieux emblématiques de la ville.

Après deux reports en raison de la pandémie, l’ASBL "À cœur joie" organise la cinquième édition du festival "Namur en Chœurs". Les 14 et 15 mai prochains, plus de cinquante chorales chanteront aux quatre coins de la ville. Au programme de ce week-end : des concerts urbains gratuits, des ateliers musicaux ou encore un spectacle au GrandRosi Manège.

L’ASBL "À cœur joie" organise la cinquième édition du festival "Namur en Chœurs". Au total, neuf lieux emblématiques de la ville seront occupés par plus de cinquante chorales.
L’ASBL "À cœur joie" organise la cinquième édition du festival "Namur en Chœurs". Au total, neuf lieux emblématiques de la ville seront occupés par plus de cinquante chorales. Loïc Warin

Namur, capitale du chant choral

De la place d’Armes à l’église Saint-Loup, en passant par les jardins du musée Félicien Rops et l’espace Confluence, neuf lieux seront occupés par ces chorales. Mais pourquoi vouloir à tout prix se produire dans la capitale wallonne ? "À Namur, lorsque l’on parle de chant choral, quelque chose se passe. Il y a beaucoup de chœurs namurois, et le public répond toujours présent aux événements organisés. D’ailleurs, la dynamique qui a créé notre ASBL émane principalement de Namur. Je ne saurais pas l’expliquer… Les Namurois ont la fibre chorale !" explique Thérèse Eloy, la secrétaire générale de l’association.

"Namur en Chœurs" vise à promouvoir la pratique du chant choral et de la rendre accessible à tous.
"Namur en Chœurs" vise à promouvoir la pratique du chant choral et de la rendre accessible à tous. Loïc Warin

Démocratiser la pratique de ce chant

Cet événement a pour but de promouvoir la pratique du chant choral et de la rendre accessible à tous. "C’est à la portée de tout le monde : chacun a sa voix, son instrument. Mis à part une petite formation et un chef de chœur, le chant choral ne nécessite rien. Je trouve qu’il est très important de savoir que, en tant qu’amateur, il est possible de faire de la musique." poursuit Thérèse Eloy. Pourtant, la croyance selon laquelle faire partie d’une chorale est une activité prestigieuse est toujours ancrée dans certains esprits. Reynald Sac, chef du chœur des jeunes de Namur "La Kyrielle", le regrette : "Nous essayons d’aller le plus souvent possible à la rencontre du public, car cela permet de déconstruire concrètement cette croyance. Ce festival est justement l’une de nos vitrines : en chantant sur une scène ouverte, les passants nous entendent et ne peuvent que constater ce qu’est le chant choral d’aujourd’hui."

Dans chacun des endroits, huit chorales différentes presteront pendant 25 minutes. Après environ six mois de préparation intensifs, les choristes sont plus qu’impatients de retrouver leur public. Ce dernier sera même invité à rejoindre les chœurs pour clôturer le festival par un chant commun. 

Si les 90 concerts urbains sont totalement gratuits, le spectacle au Grand Manège ainsi que le concert à la NEF de l’Espace culturel d’Harscamp sont payants. Toutes les informations pratiques du festival "Namur en Chœurs" sont disponibles sur le site de l’ASBL : www.acj.be.

Articles recommandés pour vous