Regions Namur

Namur : Les syndicats bloquent le siège d’Engie pour dénoncer les superprofits

Les militants de la FGTB et de la CSC se sont postés sur le rond-point situé en face du bâtiment d’Engie à Namur pour sensibiliser les automobilistes et empêcher le personnel du fournisseur d'énergie de rentrer.

© Tous droits réservés

20 oct. 2022 à 05:59Temps de lecture1 min
Par Gregory Fobe

Plus de 300 militants de la CSC et de la FGTB se sont postés devant l’entrée du bâtiment d’Engie boulevard de Merckem à Namur. Les syndicats dénoncent " un véritable hold-up réalisé sur le dos des citoyens ".

" Au rythme où les prix de l’énergie flambent, la quasi-totalité d’un bas salaire suffira à peine à se chauffer et s’éclairer", estime Jonathan Hubert, secrétaire régional à la centrale générale de la FGTB Namur-Luxembourg.

" Nous voulons pointer les fournisseurs d’énergie qui font de très gros bénéfices ", explique Isabelle Meerhaeghe, secrétaire fédérale de la CSC Namur. " Engie c’est 5 milliards net pour ce premier semestre. C’est inacceptable alors que les gens pleurent devant leur facture. Il faut que les fournisseurs et le gouvernement fassent un geste ! "

 

© Tous droits réservés

L’action qui a débuté ce matin vers 06h30 vise à empêcher le personnel d’Engie d’entrer dans le bâtiment. Par ailleurs, une distribution de tracts est organisée pour sensibiliser les automobilistes et pour leur rappeler la grève générale du 9 novembre. A cette occasion, les syndicats réclameront notamment qu’un prix plafond soit rapidement mis en place pour le gaz et l’électricité et que le tarif social soit élargi aux revenus moyens et accordé automatiquement.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous