Regions Namur

Namur : plus que quelques jours de patience avant de pouvoir embarquer dans les nouvelles Namourettes

Habillée dans un style "rétro", la première des trois Namourettes a été mise à l’eau

© N. Lejman

19 juil. 2022 à 13:45Temps de lecture2 min
Par Stéphanie Vandreck, Nicolas Lejman

On se demandait si elles allaient finalement pouvoir naviguer cet été. La Ville de Namur l’a confirmé ce mardi matin, en invitant la presse à assister à l’arrivée de la première des trois nouvelles Namourettes en provenance de Venise et à sa mise à l’eau. Les deux autres embarcations de plaisance suivront dans les prochains jours. Un soulagement pour l’échevine en charge du développement touristique : "C’est surtout un moment de satisfaction. On a beaucoup travaillé sur ce dossier. Passer un marché public pour la fourniture d’un bateau sur mesure, c’est quelque chose qu’on ne fait pas souvent", confie Anne Barzin.

Toujours dans le même style rétro

D’une capacité de 12 passagers chacun, ces bateaux doivent être transportés un à la fois, en pièces détachées, par camion depuis le siège de la société italienne qui les a fabriqués. La première Namourette est donc arrivée à bon port. Elle a été montée sur place, puis mise à l’eau avant d’être habillée dans le style rétro qu’on lui connaît bien. "On a souhaité garder la même identité visuelle, un peu romantique, que les anciennes Namourettes. Elles étaient devenues un élément de carte postale pour les touristes comme pour les Namurois", remarque l’échevine. Si elles ne changent pas d’apparence, elles seront par contre désormais accessibles aux personnes à mobilité réduite.

La saison touristique sauvée

Malgré les retards occasionnés par la crise covid et la pénurie de pièce, les Namourettes arrivent en pleine saison touristique et pourront être rapidement exploitées. "On aura finalement une période d’exploitation qui sera plus grande que celle qu’on avait connue l’année dernière, où seulement deux Namourettes avaient pu naviguer, et même seulement une à partir de la mi-juillet. On aura donc plus de jours d’exploitation que l’année dernière", note encore Anne Barzin. Un nouvel appel pour trouver un opérateur a également été lancé, pour une période d’un an. Si elles sont bien entretenues, ces nouvelles Namourettes devraient tenir plusieurs décennies, comme les précédentes. Les tarifs n’ont pas été modifiés. Une fois que les trois Namourettes seront là, il n’y aura plus qu’à régler les dernières procédures administratives avant de pouvoir embarquer les premiers passagers. Ce ne devrait être qu’une question de jours.

Articles recommandés pour vous