RTBFPasser au contenu
Rechercher

Namur se mobilise pour enrayer les rodéos urbains

Le parking de l'Acinapolis, à Jambes, lieu privilégié pour les rodéos urbains.
18 mai 2021 à 19:08Temps de lecture1 min
Par Belga

La zone de police Namur Capitale a effectué 13 retraits de permis, saisi un véhicule et ouvert 36 dossiers dans le cadre d'opérations dédiées à enrayer les rodéos urbains, notamment à la Citadelle et à Jambes.

Devant l'amplification des rodéos urbains depuis quelques semaines, la police de Namur a mené plusieurs actions spécifiques.

"Il s'agit bien entendu de faits répréhensibles", a indiqué le chef de la zone de Police Namur Capitale Maxime Prévot lors du conseil de police mardi soir. Selon lui, ce phénomène s'est accentué avec la réouverture de l'Horeca "malgré les mesures déjà mises en place telles que les plots sur l'Esplanade de la Citadelle et des caméras".

Ce sont notamment les plaintes de riverains qui ont conduit la police à mener plusieurs actions spécifiques, plus particulièrement à la Citadelle de Namur et dernièrement sur le parking du cinéma Acinapolis à Jambes. Il s'agit d'"opérations spécifiques axées 100% rodéos urbains où sont particulièrement ciblées les conduites dangereuses (excès de vitesse et rodéos), les conduites sous influence (drogues, alcool), les défauts de permis de conduire, les défauts de contrôle technique", a expliqué M. Prévot.

Études d'aménagement de voirie pour dissuader

Entre le 23 avril et le 16 mai inclus, on dénombre 13 retraits immédiats de permis de conduire pour minimum 15 jours, une saisie de véhicule, une immobilisation de véhicule pendant 12H, 36 dossiers ouverts ainsi que plusieurs amendes en perception immédiate pour utilisation du GSM au volant et des sanctions administratives communales pour consommation d'alcool sur la voie publique.

"Outre une opération ciblée menée ce week-end, d'autres actions sont déjà programmées dans un futur proche. J'ai sollicité de nos services une étude des aménagements de voirie à effectuer pour dissuader ces courses de vitesse. (...) Une réunion s'est tenue sur le terrain cet après-midi avec mon cabinet, nos services communaux, la police et le SPW", a conclu M. Prévot.

Articles recommandés pour vous