Actualités locales

Namur tend la main aux investisseurs privés au salon cannois du Mipim

Le commerce, un des nombreux atouts de Namur.

© SISKA GREMMELPREZ - BELGA

16 mars 2022 à 13:34Temps de lecture1 min
Par Belga

Tout comme Charleroi, Namur a revêtu ses plus beaux atours, mercredi, pour séduire les investisseurs présents au Mipim, le salon des professionnels de l'immobilier qui se tient cette semaine à Cannes, dans le sud de la France.

"Par rapport à il y a 10 ans, nous avons un nombre restreint de projets. C'est une très bonne nouvelle car ça signifie que beaucoup d'entre eux sont finalisés ou ont déjà trouvé des partenaires. Nous avons donc un problème de luxe: il ne reste aujourd'hui que quelques poches pour lesquelles la main est tendue vers les investisseurs privés", a expliqué le bourgmestre de la ville, Maxime Prévot.

Miser sur le commerce

A Namur comme ailleurs, "on a besoin comme de pain de ces investisseurs privés, ce qui implique qu'on parvienne à une convergence de vision et qu'on dispose de procédures rapides", a poursuivi le responsable.   "Namur n'ayant jamais été un bassin industriel, nous ne sommes pas confrontés au même défi qu'une ville comme Charleroi. Nous, notre objectif, c'est de garder une dynamique commerciale en coeur de ville pour que les Namurois y restent et ne se rendent pas dans les centres commerciaux extérieurs", a-t-il ajouté. Pour y parvenir, "nous devons recréer une masse critique dans les commerces. Or, nous avons un bâti ancien, ce qui a son charme mais qui réduit la taille moyenne des magasins. Nous devons massifier nos commerces en centre-ville", a plaidé Maxime Prévot.  

Ambition capitale

Pour le reste, la ville - désignée capitale digitale de la Wallonie - dispose encore de quelques projets susceptibles d'intéresser d'éventuels partenaires: la création d'une "place du Campus" avec un parking sous-terrain près de l'université; un parvis sur la place Saint-Aubain, un pôle social à développer à Jambes ou encore Planet Bike, un vélodrome et plus largement un pôle d'excellence autour du vélo pour lequel la Région a déjà mandaté la Sogepa, son bras financier.  

"Nous avons également un projet de rénovation du Stade des jeux créé par Léopold II et du Théâtre de verdure à l'arrière qui restera un lieu accueillant des concerts. C'est un dossier de 17 millions d'euros qui sortira dans les prochains mois", a enfin indiqué le bourgmestre.
 

Recevez chaque semaine un condensé des événements culturels et touristiques de votre région

Recevez chaque semaine un condensé des événements culturels et touristiques de votre région. Attention, pour recevoir cette newsletter personnalisée, veillez bien à renseigner votre code postal dans votre profil.

Articles recommandés pour vous