Regions

Namur : un professeur de l’école spécialisée Reumonjoie organise des jeux d’échecs pour ses élèves

Miguel, Nathan, John et Vincent se sont qualifiés pour la finale nationale du tournoi interécoles d’échecs. Ils se sont affrontés le 19 mars, à Braine-l’Alleud et occupent la 28e place parmi les 32 meilleures écoles de Belgique.

© François Pirson

22 avr. 2022 à 07:00Temps de lecture1 min
Par Nina Demily

François Pirson est un professeur passionné d’échecs. En 2015, durant la récréation de midi, il y joue avec l’un de ses collègues. Quelques petits curieux sont attirés, et plusieurs élèves se regroupent rapidement autour des deux joueurs. Depuis lors, il organise des parties d’échecs hebdomadaires avec ses élèves.

 

Des bénéfices indéniables

Tous les vendredis, sur le temps de midi, plusieurs élèves se pressent pour rejoindre François Pirson, leur professeur de mathématique et de français. Ils s’installent, avalent leurs dîners et placent leurs pions. En plus de l’amélioration de la concentration et de la mémoire, les échecs apportent énormément à ces élèves en difficulté : "Chacun apprend à respecter son adversaire, à gagner… Mais aussi à perdre ! Et puis ils se sentent valorisés, car être capable de jouer à un jeu à la réputation si prestigieuse et participer à des tournois, c’est quelque chose." explique monsieur Pirson. "Certains sont évidemment plus passionnés que d’autres, mais ces séances d’initiation et de jeu sont réellement bénéfiques pour ces jeunes et leurs problèmes relationnels, par exemple. Je ne m’étonne plus du nombre d’enseignants qui viennent me trouver pour me faire part des améliorations du comportement de certains." précise-t-il.

La seule école spécialisée au tournoi national

John, Vincent, Nathan et Miguel, quatre jeunes de Reumonjoie, se sont qualifiés pour la finale nationale du tournoi interécoles d’échecs. Ils se sont affrontés le 19 mars, à Braine-l’Alleud. "Notre équipe occupe la 28e place parmi les 32 meilleures écoles de Belgique. La performance n’était peut-être pas exceptionnelle, mais être qualifiés pour la finale nationale, c’était déjà une victoire. Et quelle fierté d’être la seule école spécialisée à avoir été sélectionnée !" souligne le professeur.

François Pirson invite ses confrères à également organiser des séances de jeux d’échecs avec leurs élèves, car tous pourraient rapidement observer les effets bénéfiques de ce jeu de société. La fédération échiquéenne francophone de Belgique (FEFB) met gratuitement à disposition le matériel nécessaire pour tous les établissements scolaires désireux. 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous