Cyclisme

Neilson Powless remporte le GP La Marseillaise, Brent Van Moer et Jenno Berckmoes dans le top 4

Loading...

Neilson Powless (EF) est devenu dimanche le premier vainqueur américain du Grand Prix La Marseillaise (1.1), traditionnelle course d'ouverture de la saison en France. Il s'est isolé à l'avant dès le pied du Col de la Gineste, dernière difficulté du jour, pour s'imposer en solitaire devant le Stade-Vélodrome de Marseille au terme ds 168 km de course.

Quatre coureurs ont créé l'échappée matinale de la course phocéenne, les Français Florian Rapiteau, Enzo Paleni et Maël Guégan ainsi que Tchèque Petr Kelemen. Leur avantage a culminé à plus de quatre minutes à cent kilomètres de l'arrivée. L'avantage des coureurs de tête, réduit au fil des kilomètres au duo Paleni-Guégan, a fondu progressivement pour tomber à une minute au sommet de la difficile Route des Crêtes, à 43 kilomètres de l'arrivée où le peloton a explosé en plusieurs parties. Le duo de tête a été repris par un groupe de contre-attaque à 34 kilomètres du but. On retrouvait dès lors une quinzaine de coureurs en tête de course dont Enzo Paleni, Maël Guégan, Lenny Martinez, Benoît Cosnefroy, Valentin Ferron, Thibault Guernalec, Pierre-Luc Périchon, Neilson Powless, Petr Kelemen, Krists Neilands, Joel Sutter et les Belges Brent van Moer et Jenno Berckmoes.

Le groupe de tête a perdu des unités, notamment Sutter, Guégan et Kelemen, sur les routes accidentées de la finale. Dix coureurs tenaient bon à l'avant à vingt kilomètres de l'arrivée au Stade-Vélodrome de Marseille: Périchon, Paleni, Martinez, Kelemen, Van Moer, Powless, Neilands, Berckmoes, Sutter, Ferron et Guernalec. Le peloton était annoncé à 1:20 à 15 kilomètres de l'arrivée. Le Col de la Gineste, dernière difficulté de la journée (km 13), a vu, dès le pied, une attaque de Neilson Powless qui a profité de la mésentente au sein des poursuivants pour creuser l'écart dans la montée. Powless a tenu bon jusqu'au bout pour devenir le premier coureur américain à s'imposer au GP la Marseillaise. Le Français Valentin Ferron et le Belge Brent van Moer ont complété le podium. Berckmoes a pris la 4e place.

Neislon Powless a signé à Marseille son troisième succès chez les professionnels, après ses victoires à la Classica San Sebastian en 2021 et à la Japan Cup en 2022. Il a succédé au Belge Amaury Capiot qui s'était imposé en 2022 à Marseille devant Mads Pedersen et Francisco Galvan.

EF Education-Easypost team's American rider Neilson Powless cycles in the final meters of the 12th stage of the 109th edition of the Tour de France cycling race, 165,1 km between Briancon and L'Alpe-d'Huez, in the French Alps, on July 14, 2022.  Thomas SA
EF Education-Easypost team's American rider Neilson Powless cycles in the final meters of the 12th stage of the 109th edition of the Tour de France cycling race, 165,1 km between Briancon and L'Alpe-d'Huez, in the French Alps, on July 14, 2022. Thomas SA © Belga

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous