Euro féminin

Nicky Evrard, gonflée à bloc

© AFP or licensors

21 juil. 2022 à 15:45Temps de lecture2 min
Par Mathilde Mazy

Décisive à plusieurs reprises dans cet Euro 2022, la gardienne des Red Flames, Nicky Evrard est impressionnante d'ambition et de détermination.

Fonceuse

Issue d’une famille de footballeurs, Nicky a suivi son père dans ses matchs chaque semaine dès l’âge de 5 ans. Donc le foot on peut dire qu’elle est née dedans. Elle a d’ailleurs commencé sa carrière au Racing Strijpen, club de son père situé à Zottegem.

Comme la majorité de ses collègues, Nicky n’est "que" semi-professionnelle malgré l’ambition qu’elle a toujours eue de vouloir être une pro, elle n’est pas footballeuse à plein temps. À côté de ses cages et de ses gants elle loue des châteaux gonflables. Pas banal hein ? Comme elle.

Les châteaux gonflables c’est récent. C’était juste avant le premier confinement : "Juste avant la pandémie de COVID, nous avons essayé d’organiser des stages de sport ou de football. Ceux-ci comprenaient un château gonflable pour les petits frères et sœurs des enfants qui venaient au stage. Lorsque nous avons voulu en acheter un, le vendeur m’a surprise en me demandant si je serais intéressée par la reprise de son entreprise."

Réfléchie, elle a pris du temps en pesant le pour et le contre mais Nicky a l’âme d’une entrepreneuse, alors elle s’est jetée à l’eau : "Je veux quand même une stabilité financière. Et les jours de congé et pendant les vacances, j’ai besoin de quelque chose pour m’occuper. Je ne peux pas jouer à FIFA tout le temps. Je suis aussi entrepreneuse. J’ai donc fait le grand saut." Preuve de plus que plonger ne lui fait pas peur.

Et Nickey sait aussi se rendre indispensable en dehors des terrains : "Quand vous allez quelque part avec un château gonflable, tout le monde est heureux et joyeux. Ils aiment me voir venir, mais ils n’aiment pas partir. Si je tire la prise, la fête est finie."

Déterminée

D’abord doublure de Justine Odeurs, qui a quitté la sélection des Flames en janvier dernier, lors des premiers pas de l’équipe belge en phase finale en 2017, Nickey Evrard a rapidement fait ses preuves. Ives Serneels, coach des Flames l’a remarqué et lui a laissé une place de choix. Les performances de la gardienne lors du match contre l’Islande puis ceux contre la France et l’Italie lui ont donné mille fois raison. D’ailleurs elle n’a pas toujours été gardienne, elle a aussi joué dans le champ, surtout quand elle jouait avec les garçons elle préférait la place d’attaquante. Ce n’est qu’à l’âge de 22 ans, elle en a 27 aujourd’hui, qu’elle a eu un entraîneur de gardiens de but professionnel pour la première fois.

Championne des Pays-Bas en 2019 avec Twente, Nicky Evrard n’a qu’une chose en tête, gagner. Evrard défendra les filets d'OHL à la rentrée, club pour lequel elle a aussi de belles ambitions.

Avant de reprendre ses habitudes au milieu des châteaux gonflables, Nicky devra encore se défendre face à la Suède ce vendredi soir pour, pourquoi pas, atteindre une place historique en demi-finale de l’Euro.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous