Icône représentant un article video.

Diables Rouges

Nicolas Raskin se donne "10% de chance" d'être dans la première sélection de Domenico Tedesco, mais rêve des Diables Rouges... et des Jeux Olympiques

Nicolas Raskin se donne "10% de chance" d'être dans la première sélection de Domenico Tedesco, mais rêve toujours des Diables Rouges

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le décompte est lancé : le 17 mars prochain, Domenico Tedesco dévoilera la liste des Diables Rouges sélectionnés pour affronter la Suède (le 24 mars, match qualificatif pour l'Euro 2024) et l'Allemagne (le 28 mars, match amical).

Nicolas Raskin, 22 ans, espère que son récent transfert aux Glasgow Rangers - et les prestations qui vont avec - lui ouvriront les portes de l'équipe nationale dans les semaines, voire dans les mois à venir... mais il ne se voit pas dans la première sélection de l'entraîneur italo-allemand.

"Beaucoup de joueurs de Pro League ont été sélectionnés en 2022, mais moi, je n'ai pas eu cette chance, a dévoilé Nicolas Raskin, contacté par Pierre Deprez. Si je suis parti, c'est aussi parce que je voulais sortir de ma zone de confort pour me mettre en difficulté, dans d'autres conditions qu'à Liège, à la maison. J'espère que la renommée des Rangers pourra, pourquoi pas, m'ouvrir la porte des Diables à un moment donné. Et si ce n'est pas maintenant, il faudra continuer à travailler. J'espère y arriver un jour. Honnêtement, je n'ai pas vraiment compris pourquoi je n'étais pas dans la liste des 55 de Roberto Martinez avant la Coupe du monde : on était dans une bonne passe avec le Standard, moi aussi. Le coach a fait ses choix, ce n'est pas grave. J'espère que je serai dans la prochaine !"

"J'ai entendu dire que j'étais dans la présélection des U21 pour Pinatar (où la Belgique affrontera la République tchèque le 24/03 et le Japon le 27/03, ndlr), je suis donc presque sûr de savoir où je serai à ce moment-là. Je serai attentif à l'annonce de la sélection, comme tous les jeunes joueurs belges, mais je préfère être surpris que déçu. Je me concentre sur les choses sur lesquelles je peux avoir de l'influence. Mes chances d'être repris par Domenico Tedesco ? 10%. Les Diables, ça reste un rêve. Comme les Jeux Olympiques de Paris ! C'est quelque chose d'incroyable, mais il faudra d'abord prester à l'Euro cet été avec les U21 (les Diablotins seront dans le Groupe A avec les Pays-Bas, le Portugal et la Géorgie, pays organisateur de l'événement). C'est notre dernière année ensemble, et on a travaillé dur pour se qualifier pour cet Euro. On a envie de terminer ce qu'on a commencé."

Nicolas Raskin : "J'espère que la renommée des Rangers pourra m'ouvrir la porte des Diables Rouges"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Nicolas Raskin
Nicolas Raskin © Belga

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous