Régions Brabant wallon

Nivelles : un quartier privé d’une pression d’eau normale pendant plus d’une semaine

Un maigre filet d’eau froide ! C’est tout ce que cet habitant du quartier Petit Baulers, à Nivelles, parvient à obtenir depuis environ une semaine. Des dizaines de ménages auraient fait le même constat !

© RTBF jch

"Depuis le 6 octobre, notre quartier Petit Baulers, situé Porte de l’Europe à Nivelles, subit de graves problèmes de pression d’eau. Une vingtaine de rues de ce nouveau quartier sont concernées". C’est en substance le message que nous a adressé un habitant du quartier concerné. Dans son appartement, Didier nous a montré les nombreux messages échangés par ses voisins sur les réseaux sociaux. Et pour des dizaines de ménages, le constat est plus ou moins le même : mince filet d’eau froide aux robinets, chaudière en "mode sécurité", logement privé d’eau chaude, voire de chauffage, lave-linge inutilisable.

"Si la pression de l’eau de distribution n’est pas rétablie, je ne pourrai pas donner le bain à mon fils ce week-end", nous explique Didier. "Ma chaudière se bloque après quelques instants. La pression de l’eau est tellement faible que même mon lave-vaisselle ne fonctionne pas. Chez certains habitants, la pression est seulement de 0,3 bar (ndlr : selon le Code de l’Eau, la société de distribution d’eau doit assurer une pression entre 2 et 10 bars). A cause de ce manque de pression, je ne peux pas laver mon linge. Et mon chauffage est au minimum. Si je dois l’augmenter en cas de coup de froid, il risque aussi de ne pas fonctionner correctement. C’est un vrai problème !"

De l’eau dans le gaz

Colère, incompréhension, impatience, inquiétude,… Les dizaines de ménages confrontés au problème ont échangé de nombreux commentaires sur les réseaux sociaux, depuis près d’une semaine. "Moi, j’habite au dernier étage de l’immeuble et je dois bien constater que la pression d’eau est encore moindre", commente Philippe, un autre habitant du quartier. "Des habitants ont contacté la SWDE, la Société wallonne des Eaux, mais rien ne bouge jusqu’à présent. SWDE, prestataires, commune,… Tout le monde se renvoie la balle et le temps passe. Imaginez si les pompiers devaient intervenir et si la pression n’est pas suffisante !"

Intervention de la SWDE

Sur place, les équipes de la SWDE nous ont assuré faire le maximum pour trouver une solution au problème le plus vite possible. "Trouver l’origine du problème, surtout s’il y a une fuite ou vanne fermée par un prestataire, c’est un peu chercher une aiguille dans une botte de foin", nous a expliqué un ouvrier.

Pour le porte-parole de la SWDE, Benoît Moulin, l’origine du problème pourrait se trouver dans une conjonction d’incidents. "Cela pourrait être une fuite, un problème de surpresseur (système permettant d’arriver à la pression nécessaire dans un quartier) ou un autre type d’incident". 

Délicate extension de réseau

"Ce qui est évident, c’est que de nouveaux quartiers ont été construits ces dernières années à Nivelles et que le réseau de distribution a donc dû être étendu. L’adéquation entre les capacités de production et de transport des infrastructures actuelles de distribution et les quantités demandées par les zones urbaines en extension. Ajuster le réseau suppose un financement important, mais aussi, une bonne coordination en amont, entre tous les opérateurs concernés, lors de la construction d’un nouveau quartier".

En Wallonie, selon les chiffres de la SWDE, le volume d’eau transporté est resté relativement stable, ces dix dernières années. Par contre, la longueur du réseau de distribution, elle, a été étendue de 7%.

Pression rétablie

En début de soirée, ce vendredi, nous avons appris que la SWDE avait trouvé une solution pour rétablir la pression d'eau dans le quartier. 

Nouveau couac

Le soulagement aura été de courte durée pour les habitants. Ce samedi, ils devaient à nouveau constater une chute de pression d'eau. 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous