Le 6/8

Norah Jones : réédition de son 1er album, devenu culte grâce à "son extrême douceur"

Le 1er album de Norah Jones réédité Bruno Tummers

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

29 avr. 2022 à 12:54Temps de lecture2 min
Par François Saint-Amand

Come Away With Me, l’album phare la chanteuse américaine, s’offre une réédition majestueuse pour ses 20 ans. Bruno Tummers revient sur ce disque qui a marqué les fans de jazz vocal.

C’est le genre d’album que tous les mélomanes possèdent dans leur bibliothèque musicale. Le 26 février 2002, une auteure-compositrice-interprète de 22 ans publie son tout premier disque, Come Away With Me et s’offre une performance quasiment inégalée. En quelques mois, il atteint la 1e place de nombreux classements. Résultat, en quelques années, il s’écoule à environ 30 millions d’exemplaires à travers le globe.

Le monde découvre ainsi la voix chaleureuse de Norah Jones.

Interprétations douces et timbre de velours

Malgré son jeune âge, l’artiste américaine bluffe le public et la critique par sa synthèse opérée entre jazz, blues, folk et country.

Pour Bruno Tummers, Norah Jones parvient à séduire une large audience "par l’extrême douceur qui se dégage de ce disque".

Alors que l’entrée dans le 21e siècle était marquée par une nouvelle hégémonie de la variété et l’ère des boys bands, Norah Jones s’impose en radio. "C’est à peu près à la même période qu’Henri Salvador fait son grand come-back avec Chambre avec vue. On réentend donc beaucoup ces sonorités jazz à la radio, dans les magasins, à la plage" analyse le chroniqueur musical.

La plage-titre de l’album, le single Turn Me On ou Don’t Know Why ont ainsi tourné en boucle.

Loading...

Une filiation musicale originale

Norah Jones était pourtant déjà connue comme la fille de… Ravi Shankar, célèbre joueur de sitar. C’est lui qui avait initié George Harrison à cet instrument typiquement indien, que l’on entend notamment sur Norwegian Wood, extrait du mythique Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band des Beatles.

Come Away With Me avait aussi pu jouir de l’influence de son label malgré un premier projet musical, la prestigieuse maison de disques jazz Blue Note. Elle a sorti ensuite une petite dizaine d’albums sans parvenir à s’offrir un succès aussi considérable.

Cette réédition en CD et en vinyle, incluant de nombreux bonus, permettra au plus jeune public de découvrir ce petit bijou, et aux plus anciennes générations, de se replonger dans certains morceaux un peu oubliés comme Feelin' the Same.

Retrouvez l’actualité musicale avec Bruno Tummers, et bien d’autres chroniques dans Le 6-8 en semaine sur La Une et sur Auvio.

Norah Jones aux BIG Awards en 2002
Norah Jones aux BIG Awards en 2002 M. Caulfield/WireImage

Sur le même sujet

Norah Jones célèbre ses 20 ans de carrière !

Journal du Rock

Fête des mères : 8 idées de cadeaux qui combleront à coup sûr votre maman

Le 6/8

Articles recommandés pour vous