Environnement

Nordhavn : ce quartier de Copenhague est à la pointe du développement durable

Le métro Nordhavn

© Stiig Larsen

07 sept. 2021 à 14:00Temps de lecture3 min
Par RTBF Tendance avec AFP

Ancien quartier des chantiers navals, Nordhavn est un quartier de Copenhague à la pointe de la durabilité, devenu un véritable laboratoire à ciel ouvert, tant au niveau de l'urbanisme, des transports que du cadre de vie.

Ce quartier d'environ trois kilomètres de long concentre aujourd'hui ce qui se fait de mieux en matière de construction écologique. De nombreuses villes pourraient s'inspirer demain de ce projet pour, à leur tour, développer des quartiers parfaitement neutres en émission de carbone. Le Danemark est à la pointe dans les innovations de gestion de l’énergie écologique. On se souvient de la petite ville d’Odense se chauffe depuis plusieurs mois grâce à la pollution thermique engendrée par le data center de Facebook situé au cœur de la ville.

Autrefois zone industrielle austère, le quartier de Nordhavn est aujourd'hui plus moderne et dynamique que jamais. Sa rénovation, démarrée en 2009, doit mener à l'horizon 2050 à la création de quelque 40.000 logements et autant d'espaces de travail. Ce projet concentre toutes les dernières technologies en matière de développement durable et de préservation de l'environnement.


Lire aussi : Donner une valeur économique à la nature permettrait-il de mieux la protéger ?


De par sa conception, chaque bâtiment doit ainsi jouer un rôle dans la réduction de l'empreinte carbone globale du quartier. Outre l'énergie solaire, d'autres technologies sont privilégiées, comme la récupération et l'utilisation des eaux de pluie ou celle de l'eau de mer pour les systèmes de climatisation par exemple.

Le quartier de Nordhavn à Copenhague ambitionne de construire jusqu'à 40.000 logements d'ici 2050.
Le quartier de Nordhavn à Copenhague ambitionne de construire jusqu'à 40.000 logements d'ici 2050. © By & havn

Ce quartier est également bâti sur le concept de "ville de cinq minutes", qui impose que tous les services et institutions soient accessibles très rapidement. L'idée est donc d'en faire une véritable ville dans la ville, avec ses propres boutiques, ses restaurants, ses salles de spectacle et son parc, le tout bâtit exclusivement à base de matériaux recyclés, une ville aimable en quelque sortes.

Les infrastructures de transports sont quant à elles exclusivement électriques. Parmi les derniers travaux figure ainsi l'arrivée d'une nouvelle ligne de métro qui relie le quartier au centre-ville de Copenhague. Sans surprise, Nordhavn est également traversé par plus de pistes cyclables et de sentiers pédestres que n'importe quel autre quartier de la ville.

À terme, l'un des objectifs de cet énorme projet est aussi de pouvoir recueillir des informations en temps réel sur la production éolienne et solaire, la manière dont elle est consommée et son coût afin de mieux gérer dans la quartier, mais aussi ailleurs en ville, ces énergies renouvelables.

De telles infrastructures ont un prix et Nordhavn est aujourd'hui le quartier le plus cher de la ville (plus de 9000 dollars le mètre carré en moyenne). À terme, il pourrait aussi se transformer en pôle touristique, d'autant que le quartier fait désormais figure de modèle avant-gardiste en la matière, pas seulement en Europe, mais dans le monde entier.

La Petite Sirène de Copenhague a été vandalisée

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous à la newsletter Tendance

Mode, beauté, recettes, trucs et astuces au menu de la newsletter hebdomadaire du site Tendance de la RTBF.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous