Anderlecht

Nordin Jbari : "L'arrivée de Refaelov à Anderlecht ? Non ce n'est pas une surprise sportivement"

Lior Refaelov sous la vareuse de l'Antwerp.
27 avr. 2021 à 05:00Temps de lecture2 min
Par Antoine Hick avec Pascal Scimè

Alors que les play-offs ne débutent que le weekend prochain, Anderlecht a semble-t-il décidé de prendre le taureau par les cornes en préparant (déjà) la saison prochaine. Et toujours dans cette optique newprocess d'encadrer au mieux ses jeunes (et non de les laisser se débrouiller seuls), les Mauves ont mis le grapin sur l'une des têtes de gondoles de la Pro League : Lior Refaelov.

Une signature surprise ? Pas forcément, à écouter notre consultant Nordin Jbari. "Sportivement, non ce n'est pas une surprise. C'est un joueur qui a des qualités, c'est un Soulier d'Or, techniquement il est fort, il peut jouer entre les intervalles, ce qui correspond au jeu d'Anderlecht aujourdhui. Après ce qui peut être étonnant, c'est quand on connaît le projet des Mauves où on met beaucoup de jeunes et on essaie de les faire grandir. La question est : Va-t-il jouer à la position de Verschaeren ou est-ce que Verschaeren va partir ?"

A 35 ans, l'Israélien rentre donc dans le moule de Kompany dans un rôle de Lior le grand frère visant à encadrer la jeune garde : "Normalement, Refaelov ne cadrerait pas dans le projet de Kompany. Mais c'est un jeune coach qui a déjà beaucoup évolué. Il sait que s'il veut avoir ce projet avec les jeunes, il faut qu'il ait 2-3 joueurs pour encadrer et porter l'équipe quand ça va moins bien."

Du Lior en barre

"Après, cela signifie peut-être autre chose aussi" analyse Jbari. "Peut-être que ce transfert confirme qu'ils sont devenus ambitieux plus tôt que prévu. C'est à dire que la saison prochaine, quand vous avez Refaelov ou Ait El Hadj, vous pouvez être dans la course pour viser plus haut. Donc je pense que c'est pour encadrer les jeunes et peut-être pour avoir plus d'ambition dans le futur."

►►► À lire aussi : Soulier d’Or 2020 : Lior Refaelov titré, le couronnement d’une carrière

►►► À lire aussi : Portrait de Lior Refaelov, Soulier d’Or 2020 : son transfert raté au Standard, son amour pour Preud’homme et sa longévité belge

"Quand vous avez 35 ans, que vous venez d'être Soulier d'Or, que vous êtes un joueur important à l'Antwerp et que vous avez des contacts à l'étranger, vous auriez pu rentrer au pays pour finir tranquillement votre carrière. Mais en signant à Anderlecht, il a prouvé qu'il est motivé pour un gros challenge. Cela m'étonnerait qu'il ait accepté de ne pas jouer tous les matches.

Poussé vers la sortie par l'Antwerp ?

Une question se pose dès lors : Refaelov va-t-il être rangé au placard par l'Antwerp pendant ces play-offs vu que son futur contrat à Anderlecht est acté ? L'idée ne paraît pas absurde puisque les Anversois ont réservé le même sort à Jukleröd, jeté aux oubliettes depuis que sa signature à Genk est officielle. Jbari n'y croit pas.

"Non, Vercauteren l'a bien montré avec Lamkel Zé qu'il s'en fout pas mal de ce que les gens disent ou pensent. Mais que ce soit pour Vercauteren ou D'Onofrio, Refaelov est un joueur important qui peut faire la différence. Au vu de l'ambition du club, est-ce qu'ils vont le mettre de côté au risque de rater leurs play-offs ? Je ne pense pas. Il signe librement à Anderlecht, c'est que l'Antwerp ne voulait pas le garder."

Soulier d'Or 2020 : Lior Refaelov

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous