RTBFPasser au contenu

On n'est pas des pigeons

Nouveau sac bleu : encore peu de plastique recyclé sur le sol belge, mais les lignes bougent

garbage in plastic blue bags on the street

Le nouveau sac bleu sera bientôt généralisé à l’ensemble de la Belgique. Mais concrètement, qu’est-ce qui a changé depuis son arrivée progressive ?

Une fois triées, ces quantités de plastique sont-elles recyclées ? De nouvelles usines de recyclage ont-elles vu le jour ou nos déchets sont-ils toujours envoyés à l’étranger ?

Huit kilos supplémentaires par habitant et par an

Dans leur version historique, les sacs bleus récoltaient les emballages métalliques et les cartons à boissons, ainsi que les bouteilles et flacons en plastique. Aujourd’hui, 10 millions de Belges peuvent utiliser le nouveau sac bleu, dans lequel bon nombre d’emballages en plastique sont les bienvenus. Ainsi, barquettes de viande, pots de yaourt ou raviers de champignons sont désormais jetés dans le sac PMC. Dans quelques mois, toute la Belgique sera couverte. Mais la collecte n’est qu’une première étape.

Avec la mise en place du nouveau sac bleu, Fost Plus collecte huit kg de PMC supplémentaires par habitant et par an. Pour trier ces nouveaux déchets, des investissements étaient nécessaires. A Charleroi, le centre Valtris reçoit les déchets ménagers des provinces de Namur, du Brabant Wallon et de Charleroi. Des travaux sont en cours, pour permettre dès le mois de juin de trier 14 fractions, au lieu de 9 aujourd’hui. Et la Belgique comptera 5 centres de tri.

Toujours peu de plastique recyclé en Belgique

Mais c’est à la sortie de ces centres que se situait la plus grosse faiblesse du système. Aujourd’hui, tout le contenu de nos sacs n’est pas recyclé. Le taux de recyclage du plastique de nos sacs bleus affiché par Fost Plus est de 50%. Si tous les déchets ménagers sont triés en Belgique, ils ne sont pas tous recyclés. Et quand on leur donne une deuxième vie, c’est toujours majoritairement à l’étranger.

A la sortie du centre de tri, les déchets sont vendus à des recycleurs par Fost Plus. Ce n’est pas le cas pour les emballages industriels, qui peuvent se retrouver bien loin de la Belgique. "Tous les emballages ménagers sont recyclés dans les pays limitrophes ou à l’intérieur des frontières de l’Europe" nous assure Philippe Alen, responsable qualité Fost Plus.

Pour le papier, le carton, le verre et le métal, 79% du recyclage se fait en Belgique assure Fost Plus. Mais quand il s’agit des emballages en plastique, le chiffre tombe à 9%. Le plastique est essentiellement recyclé en France, en Allemagne et aux Pays-Bas, mais aussi en Espagne, en Italie et même en Suisse.

Les lignes bougent, les chiffres progressent, et des projets se concrétisent

La bonne qualité du tri et ce nouveau gisement de déchets disponible ont réussi à convaincre les investisseurs.

Plusieurs nouvelles unités de recyclage des emballages en plastique devraient sortir de terre dans les prochains mois.

A Charleroi, en face du centre de tri, l’usine Sources Alma/SUEZ transformera les bouteilles en plastique en granulés avant d’être retransformés en bouteilles dans les usines d’embouteillage de Sources Alma. Ces usines sont situées dans le nord de la France, où elles produisent des eaux de sources et eaux minérales pour le marché belge.

Deux sites supplémentaires verront le jour dans la province du Limbourg. A Beringen, une usine de recyclage de films plastiques verra le jour, et l’entreprise Eco-Oh!, qui transforme déjà une partie de nos plastiques, va investir dans une nouvelle unité.

De quoi augmenter nettement le pourcentage de plastique recyclé sur notre territoire.

Sur le même sujet

10 oct. 2021 à 11:03
1 min
22 juin 2021 à 15:27
2 min

Articles recommandés pour vous