RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

Nouvelle Politique agricole commune : le syndicat agricole Fugea se réjouit du plan wallon

Image d'illustration
17 janv. 2022 à 15:49Temps de lecture2 min
Par Belga

Le syndicat agricole Fugea a qualifié d'équilibré, lundi, le plan stratégique du gouvernement wallon pour la Politique agricole commune (PAC) 2023-2027.

Durant toutes les discussions, la Fédération unie de Groupements d'Éleveurs et d'Agriculteurs (Fugea) a défendu l'idée d'un plan capable d'assurer un revenu aux agriculteurs et agricultrices, une transition agroécologique ainsi qu'une plus grande équité sociale au sein du monde agricole, a rappelé son président, Philippe Duvivier, dans un communiqué.

"Il semble que nos revendications aient été entendues par nos décideurs et décideuses politiques qui ont présenté un plan PAC à même de répondre à ces enjeux", selon lui.


►►► À lire aussi : Nouvelle PAC : le gouvernement wallon favorise les éco-régimes


La Fugea souligne le maintien d'une enveloppe d'aides couplées "forte", une marque de soutien à ses yeux envers le secteur de la viande bovine, ainsi qu'un système de distribution plus équitable (entre grandes et petites exploitations), de même que pour l'aide redistributive.

Par ailleurs, "la fixation des éco-régimes à 26% du pilier 1, avec des possibilités d'augmentation des enveloppes, prouve que notre Région s'inscrit dans une volonté d'engager son agriculture dans la transition agroécologique. Ces budgets permettront à nos agriculteurs et agricultrices de s'engager dans des pratiques réellement favorables à l'environnement tout en percevant une compensation financière juste."

Quid de l'agriculture biologique ?

L'orientation des aides vers l'agriculteur actif devrait à ses yeux garantir un soutien à "celles et ceux qui vivent véritablement du travail de la terre." La Fugea souligne aussi les mesures envers les jeunes et l'agriculture biologique. "Le soutien des maraichers bio diversifiés sur petite surface via une aide majorée de 4.000 euros par hectare (pour 3 ha maximum) est une victoire majeure pour notre syndicat, qui aura fait de nombreuses propositions pour soutenir ce secteur."

Réaction de la FWA

Le plus grand syndicat agricole, la FWA (Fédération wallonne de l'Agriculture), n'a pas encore réagi sur le fond, mais elle s'est déjà réjouie de l'aboutissement du dossier. "Il est important que les agriculteurs puissent être pleinement informés du cadre dans lequel ils devront travailler", a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Willy Borsus sur la nouvelle PAC

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Nouvelle PAC : pour Céline Tellier, "la volonté du gouvernement wallon a été d’aboutir à une proposition qui préserve les revenus des agriculteurs"

Agriculture

Nouvelle PAC : le gouvernement wallon favorise les éco-régimes

Politique

Articles recommandés pour vous