RTBFPasser au contenu
Rechercher

L'info culturelle

Nouvelle saison pour le Trinkhall : Des lieux pour exister

Willi Begenat, acrylique, écoline et encre de Chine

Le Trinkhall à Liège expose des créations de personnes fragilisées qui travaillent dans des ateliers avec des animateurs-artistes, en situation de compagnonnage. Carl Havelange, le directeur du Trinkhall, a conçu une nouvelle saison autour d’une idée. Elle se formule dans le titre de l’exposition phare, Des lieux pour exister. Elle rassemble une trentaine de créateurs aux côtés de trois artistes partenaires, non associés à l’art outsider, mais participant à la création contemporaine adoubée par le monde de l’art, Anne De Gelas, Bob Verschueren et Maurice Pirenne.  

Salvatore Pirchio, oeuvre
Dimitri Pietquin, acrylique, pastel et encre sur papier
Maurice Pirenne, oeuvre
Maurice Pirenne, oeuvre
Maurice Pirenne, oeuvre

Des lieux pour exister

Des lieux pour exister invite à réfléchir à notre manière d’habiter nos lieux familiers en ces périodes troublées de crises climatique, sanitaire et géopolitique. Nous n’habitons plus aujourd’hui nos espaces de la même manière. Nous reconfigurons nos lieux de vie à l’aune de nos existences recentrées sur ici et maintenant. Nos ancrages ne se rêvent pas ailleurs.

Les artistes éclairent sur ces lieux à habiter. Dans l’atelier, ils créent des espaces de liberté. Les images qu’ils conçoivent renseignent sur la possibilité d’habiter nos existences en lien avec les autres et de penser nos espaces de vie en relation sensible avec le monde intérieur.

Carl Havelange au micro de Pascal Goffaux.

Le Trinkhall, Des lieux pour exister, une nouvelle saison

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Cinq artistes outsider sous Haute Tension au Art et Marges musée

Exposition - Accueil

Articles recommandés pour vous