Coronavirus

Nouvelle vague du Covid-19 : l’Allemagne rétablit le port du masque FFP2 obligatoire, et la Belgique?

Nouvelle vague du Covid-19 : l’Allemagne rétablit le port du masque FFP2 obligatoire

© AFP or licensors

01 oct. 2022 à 14:55Temps de lecture2 min
Par Françoise Berlaimont avec agences

Les cas de Covid-19 augmentent partout en Europe. En vue de cette nouvelle vague automnale, l’Allemagne impose à nouveau l’obligation du port des masques FFP2 dans certaines circonstances. En Belgique, aucune nouvelle mesure n’est envisagée pour l’instant.

En Allemagne

Une série de mesures dans les transports en commun est entrée en vigueur ce samedi 1er octobre en Allemagne. Le masque FFP2 est à nouveau obligatoire dans les trains longue distance pour les personnes de 14 ans et plus. Auparavant, les masques chirurgicaux suffisaient, ils restent cependant acceptés pour les enfants de 6 à 13 ans.

Les masques FFP2 restent obligatoires dans les hôpitaux, les maisons de repos et les cabinets médicaux. Un test négatif est également requis pour les visiteurs dans les maisons de repos et les hôpitaux. Les employés doivent, eux, peuvent être testés plusieurs fois par semaine.

Par contre, l’obligation du masque buccal dans l’avion tombe ce 1er octobre. De nombreux pays de l’UE et de compagnies aériennes avaient déjà assoupli cette mesure pendant l’été.

Tests dans les écoles et les crèches

À partir de ce samedi également, les autorités locales deviennent compétentes pour imposer le port du masque sur les liaisons locales en train et en bus, ainsi que dans des espaces publics intérieurs tels que les magasins et les restaurants.

Un test peut aussi être requis dans les écoles et les crèches. Il est également possible d’imposer le masque, à partir de 11 ans, pour maintenir les leçons en présentiel.

Si les indicateurs de la pandémie se détériorent, les Länder pourront également renforcer les mesures. Selon le ministre de la Santé Karl Lauterbach, l’Allemagne se situe "clairement à l’entame d’une vague automnale et hivernale" mais le pays est également mieux préparé que l’an dernier.

Port du masque prolongé en Italie

L’Italie a décidé de prolonger du 1er au 31 octobre le port obligatoire du masque dans les hôpitaux, ainsi que dans les autres structures sanitaires et les résidences pour personnes âgées.

L’obligation de porter un masque FFP2 dans ces établissements ainsi que dans les transports publics, bus, trains et navires, expirait ce vendredi 30 septembre. Le gouvernement sortant de Mario Draghi a décidé le prolongement de cette mesure uniquement pour les établissements de santé.

Le nouveau gouvernement italien, issu des législatives du 25 septembre et dont la cheffe pressentie sera Giorgia Meloni, présidente du parti post-fasciste Fratelli d’Italia (FdI), devra prendre les éventuelles nouvelles mesures restrictives en cas de recrudescence de cas de Covid-19.

Et en Belgique ?

En Belgique, les cas de Covid-19 ont augmenté de 27% ces dernières semaines. Pour Yves Van Laethem, médecin spécialiste des maladies infectieuses à l’hôpital St Pierre à Bruxelles, "la mesure la plus facile à prendre et la plus efficace, c’est bien sûr le port du masque et, bien sûr, la vaccination".

On peut s’étonner que le port du masque ne soit pas obligatoire dans les avions, même si le système d’aération est plus performant que dans les trams, bus et métros. "C’est une décision un peu discordante", estime Yves Van Laethem. Même le Canada a levé ses restrictions sur les voyages aériens à partir de ce 1er octobre.

FFP2, le bon réflexe

Le masque FFP2 reste recommandé pour les personnes les plus fragiles. "Mais c’est vrai qu’il est plus difficile à supporter qu’un masque chirurgical", reconnaît Yves Van Laethem.

A noter aussi que les variants actuels (BA.4, BA.5) sont beaucoup moins dangereux que ceux de 2020 et 2021. "On a donc moins de craintes par rapport aux anciens variants mais on conseille quand même la quatrième dose de vaccin", conclut le spécialiste des maladies infectieuses.

Sur le même sujet

Hausses des cas de coronavirus et infections virales : le port du masque recommandé mais pas obligatoire

Vidéo

Coronavirus : 90% de la population mondiale partiellement immunisée, mais la pandémie sévit toujours

Coronavirus

Articles recommandés pour vous