Moteurs Formule 1

Objectif zéro émission de carbone pour 2030 en Formule 1

Objectif zéro émission de carbone pour 2030 en Formule 1

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

28 août 2022 à 08:40 - mise à jour 28 août 2022 à 09:28Temps de lecture2 min
Par Thomas Michiels

Cela avait été annoncé en 2019, la Formule 1 s’est engagée à atteindre l’objectif de zéro émission de carbone d’ici 2030, dans le cadre de sa stratégie de développement durable.

Sur base de l’année 2018, une saison de Formule 1 représente en moyenne 256.551 tonnes de CO2 par an. La logistique représente, à elle seule, 45% des émissions carbone. 27,7% proviennent du transport des différentes personnes qui travaillent lors d’un Grand Prix.

Tous les bureaux et les installations appartenant à la F1 ou exploités par elle, ainsi que tous les bureaux, usines ou installations appartenant aux équipes comptent pour 19,3% des émissions carbone.

Le taux est bien plus faible concernant la diffusion, les autres courses avant les Grand Prix, les opérations du Paddock Club, la consommation d’énergie du circuit, l’utilisation de générateurs et l’impact des équipes sur le circuit, 7,3%.

0,7% , c’est le pourcentage de CO2 que les Formule 1 produisent avec le carburant utilisé sur une saison entière.

Un carburant durable pour la F1 de 2026

Face à ces chiffres, plusieurs mesures ont déjà été prises pour réduire l’emprunte carbone. La F1 développe en ce moment un carburant 100% durable, qui sera utilisé dans les moteurs hybrides des voitures de F1 à partir de 2026.

Au cours des trois dernières années, la F1 est passée à une énergie 100% renouvelable dans ses bureaux, et une première production neutre en carbone à Silverstone a déjà été réalisée en 2021.

Pour la suite, les responsables de la F1 veulent améliorer la logistique du fret et des voyages en régionalisant le calendrier et en limitant les grands déplacements. Il y a également une volonté de réduire les émissions carbones des fans en favorisant leur venue avec des moyens de transport moins polluants. Du côté de la F2 et F3, on souhaite aussi tester des carburants durables.

"En lançant la toute première stratégie de durabilité de la F1, […] nous reconnaissons le rôle essentiel que toutes les organisations doivent jouer dans la lutte contre ce problème mondial. En tirant parti de l’immense talent, de la passion et de la volonté d’innovation de tous les membres de la communauté de la F1, nous espérons avoir un impact positif significatif sur l’environnement et les communautés dans lesquelles nous opérons," a expliqué dans un communiqué Stefano Domenicali, président et CEO de la Formule 1.

Le travail reste encore conséquent avant d’arriver à cet objectif zéro carbone, déjà prévu dans huit ans.

La volonté des promoteurs de la Formule 1 est d’arriver à zéro émission de carbone pour 2030.
La volonté des promoteurs de la Formule 1 est d’arriver à zéro émission de carbone pour 2030. © AFP or Licensors

Sur le même sujet

F1 Belgique : il y a 30 ans, Michael Schumacher remportait son premier Grand Prix à Spa-Francorchamps

Moteurs Formule 1

F1 : la réconciliation entre les déçus de l’an dernier et le GP de Belgique

Moteurs Formule 1

Articles recommandés pour vous