Guerre en Ukraine

Offensive russe en Ukraine : un rapport de force écrasant

Des militaires russes franchissent la frontière vers la Crimée

© AFP PHOTO / Ukrainian Border Guard Committee

24 févr. 2022 à 11:54 - mise à jour 24 févr. 2022 à 14:01Temps de lecture2 min
Par AFP

La Russie, qui a déclenché jeudi une offensive en Ukraine, dispose d’un rapport de force écrasant en sa faveur sur le terrain par rapport à son adversaire, faiblement doté en moyens antiaériens malgré une aide militaire croissante des Occidentaux, selon le "Military Balance" de l’International Institute for Strategic Studies (IISS).

"Les Ukrainiens sont dans une situation militaire impossible avec une maîtrise du ciel totale par les Russes", constate François Heisbourg, conseiller spécial à la Fondation de la recherche stratégique (FRS) à Paris.

"Ça ressemble en version XXIe siècle aux grandes guerres en Europe du XXe. Les forces russes arrivent par Kharkiv (est) suivant les bons classiques de 1941 et 1943 pour prendre à revers les troupes ukrainiennes dans leurs tranchées, qui n’auront d’autre solution que de se rendre après avoir chèrement vendu leur peau", explique-t-il.

Selon les Occidentaux, la Russie a massé 150.000 hommes à ses frontières avec l’Ukraine et 30.000 autres, au nord, chez son allié biélorusse, dont des forces stratégiques, dotées des équipements les plus modernes et qui se sont aguerries sur le théâtre syrien depuis 2015.

La Russie a également massé des unités navales en mer Noire, fermé à la navigation la mer d’Azov, qui baigne au sud les territoires ukrainien et russe, et entamé jeudi des frappes en profondeur sur le sol ukrainien.

Un quasi-encerclement

En face, l’Ukraine, en grande partie encerclée – il ne lui reste qu’une ouverture vers la Pologne et la Slovaquie à l’ouest, la Hongrie, la Roumanie et la Moldavie au sud – compte au total environ 200.000 hommes.

Loading...

Cette ex-république d’URSS, en grande partie encore dotée d’équipements soviétiques, a entrepris une modernisation accélérée de ses forces armées, avec une mise aux normes de l’Otan, depuis la première agression russe et l’annexion de la Crimée par Moscou en 2014.

Les Etats-Unis lui ont fourni pour 2,5 milliards de dollars d’aide militaire depuis cette date, dont plus de 400 millions en 2021. Le Congrès américain a voté une aide supplémentaire de 500 millions de dollars pour faire face à une invasion russe.

Des soldats américains forment leurs homologues ukrainiens au maniement de l’armement que Washington a fourni à l’Ukraine, notamment des armes légères, des navires de patrouille et des lance-missiles antichars Javelin, susceptibles de freiner l’incursion terrestre russe.

L’Estonie, la Lettonie et la Lituanie ont également livré à Kiev des Javelin et des missiles antiaériens Stinger, eux aussi de fabrication américaine. Le Royaume-Uni, en première ligne également en matière d’aide militaire, apporte des Javelin et a entraîné 22.000 soldats ukrainiens depuis 2015.

L’armée ukrainienne, dont les effectifs avaient fondu après la chute de l’URSS, est aussi beaucoup plus étoffée et mieux entraînée qu’en 2014 et peut s’appuyer sur 900.000 réservistes, laissant présager une forte résistance intérieure face aux Russes.

Conflit en Ukraine: JT spécial du 24/02/2022

Zelensky annonce que l’Ukraine rompt ses liens diplomatiques avec la Russie et appelle la population à prendre les armes

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous