RTBFPasser au contenu
Rechercher

Les ambassadeurs

On a testé pour vous l’opération « Ici commence la mer. Ne jetez rien ! »

On a testé pour vous l’opération « Ici commence la mer. Ne jetez rien ! »

Les Ambassadeurs

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Pierre Bail, notre ambassadeur Liégeois, s’est penché sur cette initiative de la Société Publique de Gestion de l’Eaux qui nous concerne tous et qui s’appelle "Ici commence la mer. Ne jetez rien !". Il faut savoir que la Province de Liège gère directement près de 1.000 km de cours d’eau répartis sur l’ensemble de son territoire. : L’Ourthe, la Vesdre, la Meuse.

© Tous droits réservés

Certains ont tendance à jeter tout et n’importe quoi dans les éviers, les toilettes, par terre, par la fenêtre de leur voiture ou directement dans les avaloirs.

Ce sont de mauvais gestes qui commencent trop souvent chez nous, à la maison avec les restes de repas, les lingettes, les cotons-tiges, les protège-slips, les sirops et médicaments ou encore les résidus de peintures ou de produits toxiques… Cela finit bien trop souvent dans les éviers ou les toilettes. Tous ces déchets aboutissent à la station d’épuration et en perturbent le bon fonctionnement. Parfois, ils se retrouvent directement dans les rivières et donc, inévitablement dans la mer et les océans.

Il faut savoir qu’un mégot de cigarette pollue, en moyenne 500 litres d’eau et qu’il lui faut 50 ans pour se décomposer !

Les avaloirs, les égouts ne sont pas des poubelles !

© Tous droits réservés

Il s’agit de sensibiliser le grand public mais aussi les plus jeunes et de lutter contre l’incivisme tout au long du trajet parcouru par les eaux (dans leur circuit naturel et/ou eaux usées domestiques) de façon à adopter les bons gestes et pour éviter que des pollutions ne se retrouvent soit en station d’épuration, soit directement dans les cours d’eau, ensuite dans la mer et n’aillent alimenter le "continent de plastique".

Le continent plastique s’étend dans le Pacifique Nord sur une surface d’environ 1,6 million de kilomètres carrés soit plus que la France l’Allemagne et l’Espagne réunies. Il est fait de déchets en tout genre, produits par l’activité humaine et de microparticules de plastique.

1.800 milliards de morceaux de plastique, pesant un total de quelque 80.000 tonnes, flottent dans ce magma qui augmente de façon exponentielle.

© Tous droits réservés

Pour cette opération "Ici commence la mer. Ne jetez rien", la Société Publique de Gestion de l’Eau a placé plus de 2700 "macarons" émaillés aux abords des égouts dans des endroits fréquentés : administrations communales, écoles, places publiques, hôpitaux, offices du tourisme, grandes surfaces commerciales, gares, lieux touristiques.

Des mallettes pédagogiques sont envoyées aux écoles qui en font la demande via l’adresse info@spge.be. Cette mallette comprend : un jeu de société pédagogique ("la Belle rivière" pour les enfants de 6-9 ans et "En avant la mer !" pour les 10-14 ans) servant de base à une leçon, un pdf format un livre de coloriage, 2 livres pour les maternelles, des porte-clés, des brochures, "Le petit livre des toilettes", une brochure des CRW. L’objectif est de promouvoir auprès des élèves de l’enseignement primaire le sentiment de "citoyenneté responsable"

© Tous droits réservés

L’homme peut survivre un mois en étant privé de nourriture, mais il ne peut survivre que 3 ou 4 jours en étant privé d’eau. Il faut 11.000 litres d’eau pour un jean en coton !

L’eau est très inégalement répartie sur notre planète. Actuellement, 1.1 milliards de personnes n’ont toujours pas accès à l’eau salubre (= eau propre) et un tiers de la population mondiale est privée d’eau potable, c’est-à-dire celle que l’on peut consommer.

Sur le même sujet

La Wallonie lance une campagne pour rappeler que les rivières ne sont pas des poubelles

Belgique

On a visité pour vous "Le Monde Sauvage d’Aywaille"

Les ambassadeurs

Articles recommandés pour vous