RTBFPasser au contenu

Podcasts Sport

On connait nos Classiques - Giro 2022 : "Ces déplacements ne sont pas du tout négligeables..." critique Gérard Bulens

On connait nos Classiques

S3 Giro 2022 Episode 1

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

09 mai 2022 à 16:02 - mise à jour 09 mai 2022 à 16:1131 min
Par David Houdret

"On connait nos Classiques" et même le Giro ! Après le succès de ce Printemps, toute la Team cycliste RTBF vous donne, à nouveau, rendez-vous chaque semaine pour 4 épisodes "bonus" consacrés à la 105e. édition du Tour d'Italie !

Le Grand Départ a été donné ce week-end en Hongrie et pour ce 4e. jour de course, c'est déjà un jour de "repos". Forcé puisque plutôt de "transition". Pour ou contre ces "Grands Départs" délocalisés, hors du pays organsiateur ?
 Les avis de Laurent Bruwier, Gérard Bulens et Jérôme Helguers. Comme à chaque fois, analyse complète à écouter et à découvrir dans le podcast.

"C'est récurent et, pour l'ancien Manager d'équipe que je suis, c'est clairement pénalisant" lance Gérard Bulens ! "Je peux comprendre que les organisateurs aillent chercher de l'argent là ou il se trouve pour mettre un pays en images. Ce sera le cas aussi au Tour de France cet été, avec le Danemark et même à la Vuelta, avec les Pays-Bas. Mais, pour l'organisation des équipes, c'est une dépense considérable. Les déplacements ne sont pas du tout négligeables. Et je ne pas sûr du tout que les organisateurs interviennent dans les frais complémentaires... J'ajoute à cela un problème de récupération pour certains coureurs, qui ne réagissent pas toujours, tous, de la même manière."

Loading...

"Je suis un peu partagé" poursuit, lui, Jérôme Helguers "parce que je me mets aussi dans la peau du public hongrois qui a répondu présent, qui a vécu cela comme un évènement et qui doit être fier de voir le Giro venir chez lui ! Je me demande, du coup, si il ne faudrait pas réglementer un peu tout cela. Si l'UCI ne devrait pas mettre en place une règle de limite de distance entre les Pays et de temps entre les Grands Départs délocalisés !"

"C'est parfois un peu fou comme défi... Parce que, ce qui est surtout gênant, c'est quand on part de Copenhague et qu'il faut faire revenir les coureurs en avion" précise Laurent Bruwier ! "Ou ici, autre exemple, c'est quand le Grand Départ est en Hongrie et que l'étape suivante est... en Sicile. En contre exemple, si le Tour de France prend son départ de Catalogne, c'est pas trop gênant."

"Par contre au niveau sportif",
conclut Jerome Helguers, "j'ai trouvé ce Grand Départ du Giro 2022 équilibré et bien balancé. Moi, j'aimais bien l'idée de faire une 2e étape en chrono, et pas la 1ere. comme c'est souvent le cas. Cela a amené un peu plus de suspens."

Abonnez-vous à notre podcast "On connaît nos Classiques"!

Pour ne rater aucun épisode, abonnez-vous au podcast. Ecoutez, REECOUTEZ. Partout, TOUT LE TEMPS

  • sur la plate-forme Auvio, cliquez sur le lien ci-dessous.
  • Sur Apple Podcasts (si vous possédez un appareil Apple ou un PC) ou sur Pocket Casts (si vous possédez un appareil Android ou Apple) cliquez sur les boutons ci-dessous. Vous pourrez vous abonner et recevoir (si vous le désirez) une notification à l’arrivée de chaque nouveau contenu.
  • Sur les autres applications de podcast, cliquez sur le bouton Abonnez-vous via Flux RSS, copiez le lien qui apparaît et collez-le dans votre application podcast.
Loading...

Articles recommandés pour vous