Only In America : More Ice, Ice Baby !

© gunnerl-Getty Images/iStockphoto

25 mai 2021 à 06:45Temps de lecture2 min
Par Beverly Jo Scott

Les machines à glaçons automatiques pour la maison ont été proposées pour la première fois par la société Servel vers 1953. Depuis, l’Amérique est complètement dingue de glaçons !

Les Américains adorent la glace. Nous l’aimons dans notre eau, nos Cokes, nos cocktails et même dans la plus fidèle des boissons chaudes, le café. Dans certaines parties du pays, se faire servir une boisson sans glace dans un restaurant serait considéré comme le summum de l’impolitesse. Une boisson froide n’est pas un luxe en Amérique, c’est une attente. Une exigence !

Le revenu annuel moyen du secteur de la glace préemballée aux États-Unis est de 2.5 milliards. De manières presque prévisible, environ 80% de toute la glace préemballée est vendue entre le Memorial Day (fin mai) et le Labor Day (septembre).

Les ventes des coffres à glace, les gobelets insoles, les sacs à dos spéciaux explosent et les gens paient des prix exorbitants pour ces articles, juste pour garder intactes leurs boissons glacées. Certains Américains achètent un sandwich dans un fast-food puis achètent leur boisson dans un autre parce qu’ils préfèrent leurs glaçons. Certains bars proposent jusqu’à 5 formes différentes de glaçons pour différents types de cocktails. Il existe des bars qui sont littéralement faits de glace avec des étagères réfrigérées pour que le client puisse garder ses boissons et lui-même ultra-frais.

Dans une nouvelle enquête auprès des consommateurs réalisée par OnePoll pour le compte de Bosch, 51% des 2000 Américains interrogés se sont identifiés comme des "obsédés de la glace", estimant qu’ils consomment jusqu’à 116 verres de glace par mois ou près de 17 kilos, ce qui totalise plus de 182 kilos de glace par an. "Les gens ont des opinions tellement fortes sur la glace et ils veulent en parler", explique Cara Acker, responsable principale de la marque Bosch. "Les gens s’intéressent à la texture et au goût de leur glace.

C’est tangible et c’est émotionnel. La frustration lorsqu’ils vont au réfrigérateur et qu’il n’y a pas de glace dans la machine, les Américains détestent cette expérience. Cela allume définitivement quelque chose de passionné chez le consommateur.

L’appartement dans lequel je me trouve en ce moment contient un réfrigérateur avec un distributeur de glace sur la porte et une machine à glaçons. Je peux obtenir trois types de glaçons différents. De la porte de réfrigérateur, ils sont en forme de croisillons ou pulvérisés. Puis un type de glaçons spécial pour cocktails en formes de palettes fines parvient de la machine qui se trouve dans le coin “bar”. En plus dans le congélo j’ai des sacs de glaçons spéciaux pour mon frigo box que j’apporte à la plage. Tout cela dans une seule pièce. C’est fou ! Quand je reviens chez moi aux States, je redeviens Amèricaine et je le revendique !

Les glaçons dans le sud des USA sont une institution. Les Américains ont été conditionnés à boire du froid en toute saison et la consommation de boissons glacées est la plus importante au monde. La taille des récipients pour boissons gazeuses a augmenté non seulement pour contenir le liquide, mais aussi pour faire de la place pour l’énorme quantité de glaçons que les Américains exigent.

Lorsque les Américains visitent l’Europe, ils sont scandalisés par la quantité infime de glaçons qu’ils reçoivent dans leurs boissons. Alors, à nous l’été et des tonnes de glace dans nos boissons. Non ? Pas en Belgique ? Les Européens augmentent leur consommation de glace d’année en année. Réchauffement climatique ou intoxication des médias occidentaux, a voire. Quoi qu’il en soit, trinquons à une année de Coffee On The Rocks !

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous