RTBFPasser au contenu
Rechercher

Premier League - Football

Où s’écrira le prochain chapitre du livre Sterling ?

Où s’écrira le prochain chapitre du livre Sterling ?
07 juil. 2022 à 12:32Temps de lecture2 min
Par Antoine Hick

Arrivé en 2015, Raheem Sterling ne devrait plus faire de vieux os à Manchester City. Superstar du club pendant plusieurs années, il a perdu un peu de son aura la saison dernière, goûtant au banc à plusieurs reprises. Conscient qu’il pourrait rétrograder encore un petit peu plus dans la hiérarchie la saison prochaine et probablement à l’affût d’un nouveau challenge, l’ailier anglais pourrait rapidement larguer les amarres. Et selon des rumeurs de plus en plus insistantes, il devrait rester en Angleterre.

"Raheem Sterling a accepté l’offre de Chelsea. Les deux clubs sont en pourparlers pour officialiser le transfert." Quand c’est le Monsieur Mercato, Fabrizio Romano, en personne qui vous lâche une telle bombe, vous y croyez finalement assez rapidement. Non seulement parce que le journaliste italien est d’ordinaire assez fiable dans ses infos mais aussi parce que voir Sterling à Chelsea n’aurait finalement pas grand-chose de surprenant.

On l’a dit, Sterling pense avoir fait le tour de la question à Manchester City. Idole du club pendant 7 ans, il risque donc de lever les voiles, auréolé de quatre titres de champion d’Angleterre. Son bilan personnel ? 131 buts et 94 assists en 337 matches avec les Skyblues. Suffisant pour classer un bonhomme.

Foden, sa vraie concurrence

Mais petit à petit, Sterling est tombé du piédestal qu'il s'était lui-même construit, lui la principale victime de la concurrence démentielle en attaque à Manchester City et de l’émergence (toujours plus prononcée) de Phil Foden sur son flanc gauche. La question qui se pose dès lors est la suivante : où aller pour se relancer de la meilleure des manières ? Probablement pas dans un autre championnat puisque son style de jeu, chaloupé et tout en dribbles, correspond parfaitement à sa Premier League.

Fidèle à son championnat domestique depuis ses débuts, Sterling ne retournera pas à Liverpool, le club de ses débuts, où il avait fait ses gammes entre 2012-2015. Peu probable aussi qu’il signe avec Manchester United, rival honni de City. En mode "montagnes russes" ces dernières saisons, Arsenal et Tottenham, les autres places fortes du football anglais, ne sont probablement pas assez prestigieuses pour l’ailier anglais.

Reste donc Chelsea. Des Blues qui lorgneraient d’ailleurs la bonne affaire depuis quelques semaines et qui seraient prêts à casser leur tirelire pour attirer Sterling. Du côté anglais, on évoque une offre de 52 millions d’euros. Selon Romano, les pourparlers seraient en très bonne voie et la transaction pourrait donc être finalisée prochainement.

Un transfert qui confirme plusieurs choses : après avoir entériné le départ de Gabriel Jesus à Arsenal, City semble bien décidé à tourner une (petite) page de son histoire. Erling Haaland et Julian Alvarez débarqués cet été, les Skyblues semblent particulièrement confiants en leur noyau, censé les amener (enfin) au sommet de l’Europe.

De son côté, Chelsea poursuit ses emplettes bling-bling. Après Kai Havertz, Timo Werner voire Romelu Lukaku, voici un énième joueur à la grosse cote qui pose ses valises à Stamford Bridge. Pour faire mieux que la 3e place de la saison dernière ?

Sur le même sujet

Raheem Sterling, arrivée imminente à Chelsea ?

Mercato

Articles recommandés pour vous