RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

Ouverture du référendum sur la privatisation du service de sécurité du CHU St-Pierre

14 juin 2022 à 14:24Temps de lecture1 min
Par Belga
Le référendum sur la privatisation du service de gardiennage du CHU (Centre Hospitalier Universitaire) Saint-Pierre de Bruxelles, organisé à l'initiative des agents de sécurité menacés de licenciement, s'est ouvert mardi à 8 heures. Deux académiques liés à la pétition de soutien étaient présents, a indiqué dans la journée le syndicat socialiste CGSP, qui l'organise.

Une urne scellée avec un compteur a été installée à l'entrée de l'hôpital, une autre mobile est acheminée dans les différents services et une troisième a été placée sur le site César De Paepe.

Il est demandé aux votants de donner leurs noms, prénoms et numéros de badges ainsi que de signer le registre, mais les bulletins restent anonymes. Les dépouillements seront effectués tous les soirs mais seul le résultat final sera communiqué jeudi vers 19h00, à l'issue de la 3e et dernière journée de vote.

Mardi dernier, une pétition contre la décision de privatiser le service de gardiennage de cet hôpital public, comptant 634 signatures sur les quelque 2.400 membres du personnel, avait été remise mardi à la direction. Les travailleurs menacés de licenciement avaient, eux, fait une grève de 48 heures les 24 et 25 mai, avec le soutien des trois syndicats en front commun.

Articles recommandés pour vous