Jupiler Pro League

Paradoxe Ligue des champions - championnat : "Le FC Bruges joue un peu avec le feu"

Loading...

Dans l’InstaLive de La Tribune ce lundi, nous sommes revenus sur le bon week-end du Standard et le sursis qu’Anderlecht s’est octroyé. Mais également sur la bataille tout en haut du classement. Le trou se fait entre l’Antwerp, Genk et les autres, dont le Club Bruges. Les Brugeois sont à huit points de l’Antwerp et à six de Genk.

Pour Benjamin Deceuninck, on en saura plus sur la lutte pour le titre dans cinq semaines, si l’Antwerp parvient à enchaîner alors que son programme est particulièrement costaud. Mais pour notre journaliste, Bruges est encore, à l’heure actuelle, le principal favori à sa propre succession.

Le lièvre et la tortue

Le FC Bruges réalise un début de saison absolument parfait en Ligue des Champions, alors que son début de parcours en championnat est nettement plus mitigé : "Je ne pense pas qu’il y ait une volonté de Bruges de se concentrer sur l’Europe. C’est souvent inconscient ces petites baisses de régime. Puis ce week-end, ils ont beaucoup d’occasions dans le premier quart d’heure, dont une de Vanaken qui loupe une occasion au petit rectangle. Il ne loupe jamais ça ! En Europe tout passe, en championnat c’est moins le cas. C’est aussi l’histoire du foot, c’est aussi pour ça que ça nous passionne. Si tout était écrit, que le plus fort gagnait toujours, ce serait moins drôle. Là c’est quand même interpellant que Bruges fasse 9/9 dans un groupe pas évident en Ligue des Champions et voit les autres le rattraper, même pour le top 4, en championnat. Bon, le Club Bruges sera dans le top 4, mais même là ça se ressert par rapport au cinquième, au sixième. On n’avait pas vu ça venir. Il faudra quand même qu’ils trouvent une solution pour montrer qu’ils sont les patrons. Parce que, pour moi, ça reste le grand favori pour le titre, le Club Bruges. Mais là il ne faut plus trop trop traîner. Ils l’ont fait l’année dernière, avec la fable du lièvre et la tortue. L’année dernière c’est le lièvre qui a gagné. Mais la tortue se débrouille généralement bien et laisser filer tout le monde ce n’est pas toujours une bonne idée."

L’Antwerp résistera-t-elle mieux que l’Union l’an dernier ? "Peut-être inconsciemment mais Bruges joue un peu avec le feu… Il y a beaucoup d’expérience dans le noyau de l’Antwerp. Mais j’attends de voir les cinq semaines à venir de l’Antwerp avec cet énorme programme pour me faire une idée définitive sur le fait que ce soit un candidat au titre ou pas. Ils vont avoir de gros chocs, leur confiance est gonflée, ils ne disputent qu’un match par semaine parce qu’ils ne jouent plus l’Europe. Mais tout est encore à analyser une fois les cinq semaines à venir passées."

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous